Oui, on peut sucrer sans sucre ! Inventaire des alternatives naturelles

16
2345
Vues

On mange trop de sucre ! Et en plus, on mange du mauvais sucre… Pour retrouver une alimentation saine, un inventaire des sucres naturels qui permettent de retrouver un peu de douceur dans nos assiettes, sans nuire à notre métabolisme.

 

Alternatives naturelles à l’aliment le plus controversé de nos régimes

Le SUCRE sous toutes ses formesD’abord, il y a le sucre blanc. Notre pire ennemi, et pas seulement pour nos caries. Il est présent partout et on en consomme à notre insu. En un siècle, la consommation moyenne de cet aliment industriel est passé de 1 kilo par an et par personne à 35 kilos ! Comme tous les aliments raffinés, c’est un aliment dévitalisé qui ne contient plus aucun nutriments : ni vitamines, ni oligo-éléments, ni sels minéraux. Il n’est donc d’aucune utilité pour notre organisme ; seule la saccharose a subsisté aux traitements chimiques. Prise de poids, diabète, cancers… Le sucre blanc est l’un des facteurs favorisant les maladies du siècle ! Mais que les adeptes de sucreries se rassurent, il y a des alternatives !

 

Le sucre de canne complet

Appelé également rapadura, moscovado, ou piloncillo, il est obtenu par simple évaporation du jus de la canne à sucre. Sa couleur ambrée et son goût légèrement caramélisé sont un délice. Il n’a subi aucune transformation et a donc conservé ses vitamines (B et E) et ses sels minéraux (potassium, magnésium, calcium, fer, phosphore). Bien sûr, il contient de la saccharose, du fructose et du glucose et son indice glycémique est comparable à celui du sucre blanc. Il ne faut donc pas en abuser…
IG : 70

 

Le sucre de coco

Originaire d’Asie du Sud-Est, il est obtenu par évaporation du nectar des fleurs de cocotier, riche en antioxydants et en minéraux (potassium), en vitamines B et C et composé de 90% de fructose et 10% de saccharose. Son pouvoir sucrant étant en moyenne deux fois plus important que celui du sucre, on en utilise deux fois moins dans les préparations froides ou chaudes. Il supporte très bien la chaleur et peut caraméliser.
IG : 30

 

Le sirop d’agave

Extrait de la sève de l’agave bleue, plante grasse du Mexique, son pouvoir sucrant est presque deux fois plus élevé que celui du sucre blanc et il est composé essentiellement de fructose!
Son utilisation est très simple : quand une recette indique 100 grammes de sucre, on peut remplacer par 50 grammes de sirop d’agave. Mais attention… le fructose reste un glucide et fait grossir !
IG : 30

 

Le sucre de bouleau ou xylitol

Dans les pays scandinaves, il est considéré comme LE substitut aux sucres classiques. Son aspect est d’ailleurs très proche du sucre blanc. Son goût très frais est assez étonnant. Non acidifiant, préventif des caries, deux fois moins calorique que le sucre, son pouvoir sucrant double lorsqu’il est cuit ! A doser différemment donc selon son utilisation ; à froid 100 grammes de sucre = 100 grammes de xylitol. A chaud, on peut diviser le xylitol par deux.
IG : 8

 

Le Miel

On connaît ses bienfaits sur notre organisme lorsqu’il n’est pas pasteurisé ! Cicatrisant, antimicrobien, antibiotique, antioxydant… Moins calorique que le sucre, il s’utilise très simplement : 100 grammes de sucre = 50 grammes de miel.

Attention, selon les plantes dont il est issu, ses qualités nutritives et son indice glycémique seront différentes !

IG : Entre 35 (miel d’acacia) et 70

Acheter ces produits en ligne

Sevellia.com vous propose toute une gamme de produits bio, naturels de qualité. Ces alternatives au sucre sont déjà disponibles à la vente sur le site internet.

 

Pour aller plus loin :

16 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire