Passe moi le sel… Oui, mais lequel ?

0
607
Vues

Nos assiettes sont trop salées et c’est mauvais pour la santé et… pour la ligne. De plus, le sel blanc raffiné est loin d’être au dessus de tout soupçon. Avec Sevellia.com, découvrez comment saler sain , avec ou sans sel !

Sel dans l'alimentation : attention à votre santé

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il ne faudrait pas dépasser 5 grammes par jour. Les Français en consomment le double. A la clé : surpoids, hypertension et risques accrus de problèmes cardiaques et vasculaires… Le responsable ? L’industrie agro-alimentaire. Car 80% du sel que nous absorbons chaque jour ne provient pas de notre salière mais des produits que nous consommons : charcuterie, plats cuisinés, fromages, sauces…

Pour équilibrer notre consommation, il faut donc avoir la main légère sur la pincée de sel rajoutée à table ou à la cuisson !

Le sel de table : sujet à controverses

Celui que l’on trouve communément est raffiné pour mieux être conservé. Séché à 1 000 degrés, tous ses nutriments ont été détruits. Du coup, il ne colle pas dans la salière… mais dans nos artères ! Et pour nous empoisonner un peu plus, il contient un additif particulièrement toxique le E536, autrement dit, du ferrocyanure de potassium. S’il est stable à température ambiante, il devient très toxique dès qu’il est chauffé ou mis en contact avec un milieu acide. A chaque fois que vous en mettez dans une casserole, ou que vous le rajoutez à votre vinaigrette, il se décompose en cyanure d’hydrogène. Si vous êtes sujets aux migraines, coups de fatigues et autres troubles physiologiques, changez de sel !

Le sel marin bio

Non raffiné, non lavé, non traité, il a conservé son magnésium, son fer et ses oligo-éléments. Sans additif, il ne provoque aucun effet secondaire s’il est chauffé ou côtoie des tomates ! Bref il est « le sel » à utiliser à la maison.

Les alternatives au « tout sel »

Le sel aromatisé

Vendu dans de jolis flacons de verre, ce sel de Guérande bio, « coupé » aux épices ou aux herbes permet de saler moins, tout en aromatisant délicatement les viandes, salades et autres légumes.

Les sels diététiques

Du chlorure de potassium… le goût du sel sans ses inconvénients. Pour tous ceux qui souffrent d’hypertension ou de surpoids et qui ne peuvent pas se passer de sel.

Le Gomasio

C’est un condiment à base de graines de sésame grillées puis écrasées et mélangées à un peu de sel (10%). Croquant et gouteux, il se saupoudre sur vos plats, et s’utilise comme du sel de table (ne pas le faire chauffer). Vous pouvez également le faire maison, avec un pilon en bois ou dans le bol d’un robot. Les proportions à respecter sont 1 part de gros sel de mer pour 9 de graines de sésame. Il se conserve dans un bocal en verre au réfrigérateur.

Le chanvre

Ses graines décortiquées, douces au léger goût d’amande, très riches en omégas 3 et 6, réveillent les salades et les légumes.

Les graines germées

Idéales sur les viandes, les salades, les légumes, elles relèvent les goûts, apportent leurs touches herbées et croquent sous la dent. Pour un régime sans sel vraiment gourmand ! Cliquez ici pour en savoir plus sur les graines germées.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire