Exclusivement féminine… Notre chère cellulite !

1
358
Vues

9 femmes sur 10 en ont ; inutile de culpabiliser ! Sevellia.com vous explique pourquoi cette « peau d’orange » apparaît à certains moments de notre vie et comment faire pour limiter cette marque de notre féminité !

Remèdes naturels contre la cellulite - peau d'orangeC’est à l’adolescence ou encore pendant les maternités que nous avons rendez-vous avec ces manifestations graisseuses dont le principal objectif est de faire des réserves ! La ménopause ne les évite pas non plus… Pas la peine de faire un dessin, on sait toutes où elles vont se nicher : cuisses, fesses, ventre, gras du bras. Sous l’influence des hormones oestrogéniques, ces cellules adipeuses emprisonnées dans le tissu sous-cutané stockent la graisse et prennent du volume : jusqu’à plus de 50 fois leur taille initiale ! En se gonflant ainsi, nos petites adypocites – nom de ces petites cellules – entravent la circulation de la lymphe, et l’empêchent d’évacuer les toxines qui s’accumulent… Jusqu’à parfois créer des zones d’inflammation, non seulement inesthétiques mais aussi parfois douloureuses !
Si on sait que les hormones et la génétique sont à l’origine de leur apparition, elles ne sont pas les seules ! Une mauvaise alimentation, trop grasse et trop sucrée, va accroitre le phénomène, ainsi que le manque d’activité physique. Mais inutile de se lancer dans des régimes affamants (on peut maigrir mais garder sa cellulite), des sports intenses (la graisse va fondre mais pas la cellulite), des opérations esthétiques couteuses et dangereuses (la cellulite risque de réapparaitre en quelques mois) ! Baisser les bras ? Sûrement pas ! Si on ne connaît pas de solution miracle pour la faire disparaître par magie, Sevellia vous donne 7 conseils pour la minimiser efficacement sans tomber dans les pièges marketing inefficaces !

  1. Drainer. En pratiquant un drainage lymphatique sur les zones colonisées, vous rétablissez la circulation. Les cellules graisseuses vont « déstocker » et petit à petit se réduire. Mais seuls des drainages réguliers sont efficaces. Alors si vous n’avez ni le temps, ni les moyens de vous faire papouiller trois fois par semaine, faites-le vous même ! Il existe des ventouses de massage en silicone qui permettent de reproduire le « palper-rouler » des kinés à la perfection. Un brossage à sec, associé à une ventouse fonctionne également très bien. A utiliser quelques minutes quotidiennement !
  1. Masser avec des synergies d’huiles essentielles. Certaines plantes ont des propriétés stimulantes et décongestionnantes. Leurs huiles essentielles associées à un massage régulier, vont, en pénétrant dans les tissus, favoriser la micro-circulation et affiner la peau. A appliquer sur une peau saine et nettoyée de ses cellules mortes par un gant végétal.
    Notre sélection d’huiles et crèmes de massage à base d’huiles essentielles : Huile anti-cellulite, huile rouge, Cellulite complexe, crème lissante
  2. Boire pour éliminer les toxines, combattre la rétention d’eau, et faire fondre la cellulite. Bien entendu, pas de boissons sucrées ou alcoolisées ! On peut boire de l’eau tout simplement, ou bien du thé vert ou blanc. Et démarrer une cure détox de sève de bouleau ou une cure de trois semaines de complexe Celluligem, un puissant draineur aux extraits de bourgeons.
  3. Bouger ! Vélo, marche, jogging… Faire du cardio aide à rétablir une bonne circulation et à éliminer les toxines.
  4. Desserrer ! Ne pas céder à la tentation de rentrer de force dans un jean trop ajusté qui va comprimer vos capitons et entraver la circulation sanguine. Porter des vêtements un peu larges est le meilleur moyen d’éviter l’apparition de nouvelles zones de cellulite.
  5. Manger autrement et adopter une alimentation anti-inflammatoire. La cellulite étant un phénomène inflammatoire, éviter les sucres non raffinés, et les mauvaises graisses animales qui vont nourrir directement les capitons ! Sucrer autrement, remplacer le lait animal par des laits végétaux, et éviter le gluten pendant trois semaines.
  6. Eviter la chaleur. L’effet vasodilatateur de la chaleur peut aggraver les problèmes circulatoires. On évite donc les bains chauds, les séances de hammams, les saunas et les trop longues expositions au soleil.

 

Pour aller plus loin :

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire