Le régime méditerranéen, la clé de la longévité

0
53
Vues

Dans les années 50, le régime méditerranéen a fait parler de lui en raison de la santé et de la longévité des habitants de Crête et de Corfou. Le peu d’accidents cardio-vasculaires dans cette population a en effet été démontré par l’OMS.

Et plutôt qu’un régime, on peut parler de mode d’alimentation, car malgré des modes de vie rudimentaires, ces habitants montrent une exceptionnelle santé et n’en ont que faire de leur poids.

Par « nouveau régime méditerranéen », on évoque celui suivi par les habitants de Pioppi, un village de pêcheurs du sud de Naples, inspiré du régime crétois. Là aussi, les centenaires ne sont pas des exceptions.

Depuis 2010, ce type de régime méditerranéen a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

Quelles sont les règles d’un tel régime ?

régime

Privilégier les légumes 

Dans nos assiettes, les légumes restent parfois des « accompagnants », de la viande ou du poisson. Mais en fait ce sont eux les trésors de l’assiette ! Riches en fibres et en vitamines, ils apportent le socle du régime méditerranéen. L’idéal : les légumes bio, de saison et locaux. Car tout ce qui voyage perd ses vitamines et le bio assure l’absence de pesticides.

Et même si on dispose de moins de légumes frais que le sud de l’Italie, on profite des aubergines, courgettes, tomates, poivrons, fenouils… pour concocter de délicieuses ratatouilles et autres mélanges de légumes.

 

Consommer des fruits frais 

A Pioppi, on ne mange pas de gâteaux ni desserts artificiellement sucrés, seulement des fruits. Le sucre y est naturellement présent et mêlé à des fibres ce qui limite son effet sur la glycémie. A chaque fin de repas, on se régale donc d’un fruit frais.

En été, on profite des fruits rouges (fraise, framboise, myrtille) et des pêches et abricots.

 

Les légumineuses

Si les recommandations publiées par Santé Publique France évoquent la consommation de légumineuses deux fois par semaine, les italiens en consomment bien plus. Lentilles, pois chiches, haricots blancs … Ils peuvent se substituer à la viande en raison de leur forte teneur en protéines. Ils apportent également des minéraux variés et des vitamines du groupe B.

 

Les céréales complètes

Les habitants de Pioppi utilisent des farines complètes, que ce soit pour faire leur pain ou leurs pâtes. La farine blanche n’est pas dans leurs habitudes. Le son et le germe des céréales – deux parties éliminées lors du raffinage des céréales – sont sources de fibres, d’antioxydants, de minéraux (cuivre, zinc, magnésium, fer) et vitamines du groupe B.

 

Viande et poissons

Peu de viande mais de qualité et du poisson trois fois par semaine ! Voilà le régime de Pioppi. Sardines, harengs, maquereaux sont excellents pour leur teneur en bons gras (omega 3). Privilégier les pêches durables !

 

Et l’huile d’olive !

Véritable socle de l’alimentation du régime méditerranéen, l’huile d’olive regorge d’antioxydants et contient des omega 3 et 6. Un élixir qui accompagne salades et plats !

 

Convivialité et exercice physique

Ajouter à ce mode d’alimentation de nombreux moments partagés ainsi de l’exercice physique, et vous avez la clé d’une vie longue et en bonne santé !

 

  1. Da-Chavigny

Laisser un commentaire