Barbecue : comment en profiter sainement ?

4
553
Vues

Les barbecues de l’été, tout le monde adore ! Mais attention, avant de raviver les braises, sevellia vous donne quelques conseils pour en profiter… sainement !

Alimentation saine et barbecue : astuces et conseils

Non aux graisses brûlées!

En tombant sur les braises, les graisses fondues se transforment en benzopyrène, une substance potentiellement cancérigène. Une étude canadienne a montré que manger un steak cuit au charbon de bois revient à fumer 600 cigarettes !

Pour limiter les dégâts, choisir un charbon à combustion rapide et attendre qu’il soit totalement consommé avant de cuire les aliments. La règle : jamais de flamme directe ! Opter pour des barbecues verticaux, ou opter pour un grill basse température qui saisit la viande sans graisse et sans feu !

Oui aux marinades

Les marinades réduisent de près de 90% la formation d’AH, les dangereuses amines hétérocycliques, qui sont un phénomène de condensation d’un sucre sur une protéine lors de la cuisson des viandes et poisson à haute température, comme au barbecue. Ils sont particulièrement toxiques et suspectés de jouer un rôle dans plusieurs cancers (colorectal, pancréas, estomac, sein).

Mais la cuisson des viandes et poissons en milieu humide et à basse température ne génère pas d’AH. Faire une base liquide riche en vitamines ou antioxydants (bière, vin rouge, sauce soja, citron) en ajoutant des condiments (ail, oignon) et aussi des épices (curcuma, cannelle, girofle, gingembre) et des aromates (thym, romarin, sauge, origan…).

Découvrez toutes les épices et tous les condiments ici.

Non à l’aluminium

Eviter l’aluminium en cuisine et surtout au barbecue ! Encore plus pour des papillotes contenant des aliments acides comme les tomates ou les citrons ! L’acidité libère le métal qui migre dans les aliments qu’on absorbe et il finit par nous contaminer.

Bof au charbon de bois

Il est très compliqué de trouver un charbon de bois sain ! Entre le charbon particulièrement toxique issu de la carbonisation d’anciennes traverses de chemin de fer, dénoncé par l’association « Robin des Bois »,les rafles de maïs françaises, les ceps de vigne bourrés de pesticides, ou le charbon de coco importé d’Asie du Sud Est plutôt sain mais à l’empreinte carbone lourde… Pourquoi ne pas ramasser des petits bois morts dans le jardin ou le long des chemins de nos balades ?

L‘astuce de SEVELLIA

Pour récupérer une grille de barbecue très encrassée, commencer par décoller les résidus collés à la grille avec un petit chiffon imbibé d’huile végétale.
Ensuite, appliquer une pâte de cristaux de soude et d’eau chaude sur toute la grille. Et envelopper la grille dans du papier journal. Laisser reposer une nuit et rincer a l’eau chaude vinaigrée le lendemain.

Si la grille n’est pas trop grande, on peut la faire tremper dans une solution eau + bicarbonate de soude + vinaigre blanc toute la nuit. Et simplement frotter avec une éponge et du bicarbonate pour enlever les derniers résidus, avant de rincer à l’eau vinaigrée.

Pour aller plus loin :

4 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire