De l’assiette au « bowl », évolution des mœurs culinaires !

2
447
Vues

Si les termes « powerbowl », « poke » ou « one pot pasta » ne vous donnent pas faim, si devant les menus de certains restaurants, vous perdez votre latin, pas de panique ! Sevellia.com décrypte les modes culinaires urbaines du moment, et vous permet d’enrichir votre vocabulaire gastronomique.

one pot pasta, innovation culinairePuisque la tendance est au végétarisme, au cru, au bon gras et aux cuissons légères, il fallait bien inventer de nouveaux noms pour ces recettes plus saines et moins carnées, qui tournent le dos à notre vieille gastronomie de terroir. Mais pour transformer en tendance fooding cette nouvelle approche alimentaire et faire changer de régime la planète entière, il a bien fallu baptiser ces plats en version originale pour titiller une gourmandise universelle !

Ces trois nouvelles appellations font la part belle à la liberté, à la facilité et à la diététique. C’est un peu le même principe qu’une pizza, ça se mange facilement et on y met ce que l’on veut ! Et puis, tout est dans un seul contenant.

  • Le « powerbowl » : C’est en quelque sorte, une assiette composée, en beaucoup plus glamour ! Sauf qu’on ne mange plus dans une assiette, mais dans de grands bols colorés. Sur le site Sevellia, vous trouverez de grands bols et des saladiers individuels, en bambou naturel, pour réaliser vos associations gourmandes.
    Du petit déjeuner au dîner, le powerbowl est un plat unique qui associe les ingrédients colorés et sains comme une palette d’artiste !
    En petit déjeuner, il va être une association de céréales, de fruits secs, de fruits frais et de produits laitiers ou laits végétaux. Au menu du déjeuner ou du dîner : légumes rôtis, crus ou lactofermentés, pois chiches, lentilles, boulghour, quinoa, sarrasin, chou kale, laitue de mer, gingembre, oeufs ou tofu, fruits secs, le tout assaisonné avec une sauce avocat et saupoudré de gomasio et de graines de chanvre, de lin ou de chia …!
    Des superaliments et des produits frais pour des super powerbowls et une silhouette de rêve! C’est le repas complet parfait, à adopter pour manger sain. Attention, ce n’est pas une salade. Le powerbowl peut se déguster également chaud, à partager à la maison ou à emporter dans sa lunchbox, pour éviter les plats industriels de la cantine ou le croque-monsieur aux hormones trop gras du café du coin !
  • Le « poke » – on dit « pokaï » – est la version hawaïennne du powerbowl et est fait à partir de poisson cru mariné dans une sauce soja et de graines de sésame. On le déguste également dans un bol, avec les mêmes ingrédients : légumes, céréales, légumineuses…
  • Le « one pot pasta »: Avant, on disait un plat de pâtes. Sauf que le mode de cuisson est totalement différent. Le principe est de réunir dans un même grand faitout tous les ingrédients : les légumes de la sauce, le fromage, le poisson ou la viande selon vos envies, les herbes aromatiques (basilic, coriandre, origan) et les pâtes ! Elles vont cuire un peu comme un riz pilaf ou un risotto, en absorbant l’eau. Tous les arômes des ingrédients de la casserole vont se mélanger et l’amidon des pâtes va être un liant onctueux qui permet d’éviter tout rajout de graisse ! Le résultat est crémeux, prêt en 20 minutes, et on n’a qu’une casserole à laver !

Pour trouver des sources d’inspiration, ne pas hésiter pas à aller regarder sur le réseau social pinterest, les recettes de powerbowl et de one pot pasta, que les gourmands et gourmandes du monde entier postent et s’échangent. Appétissant, sympathique et participatif !

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour !
    Je suis très étonnée de lire :
    [citation]Le « one pot pasta »: Avant, on disait un plat de pâtes. [fin de citation]
    Je me permets de vous signaler que ça s’appelle “pastasotto” (référence au “risotto”) et que c’est une TRÈS vieille pratique italienne. 🙂
    Je trouve un peu snob de vouloir à tout prix donner des noms pseudo-anglo-saxons à des choses qui existent depuis longtemps et qui ont un nom beaucoup plus coloré et appétissant. 😉
    Cordialement

Laisser un commentaire