Les remèdes de grand-mère pour passer un bon hiver

On a tous nos petits remèdes de grand-mère pour lutter contre les maux du quotidien. Certains d’entre eux se trouvent être d’une véritable efficacité et sont issues de médecines traditionnelles ayant traversées les décennies. Les remèdes de grand-mère sont des préparations élaborées à des fins médicinales à partir de produits naturels.

Bon marché, ils aident à traverser l’hiver en bonne forme.

La tisane de thym pour soulager la sphère ORL

La tisane à base de thym aide à traverser l’hiver en forme et à éloigner les infections ORL. On peut la boire en prévention ou pour soulager des symptômes : gorge irritée, nez bouché, toux…

Les inhalations aux huiles essentielles en cas de rhume ou grippe

Lorsque son système ORL est encombré, rien de tel que de faire deux à trois inhalations par jour. On fait chauffer de l’eau jusqu’au frémissement, puis on verse dans un bol. On ajoute deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara et une goutte d’eucalyptus radié. On se place au-dessus du bol en retournant une serviette et on respire une dizaine de minutes.

La cuillère de miel et les produits de la ruche

Une petite cuillère de miel dans la tisane apporte beaucoup de réconfort ! D’autres ingrédients de la ruche sont très efficaces pour apporter des éléments essentiels à l’organisme et renforcer le système immunitaire. La propolis, par exemple, exerce un effet anti-microbien et anti-viral, la gelée royale, quant à elle, est un véritable booster pour l’organisme.

Le jus de citron pour détoxifier

Le citron exerce un effet stimulant, qui aide à lutter contre les infections hivernales.

Certaines personnes aiment boire un jus de citron dilué dans de l’eau tiède le matin – mais cela ne convient pas à tous les organismes. Ce geste aide à détoxifier le foie. Il est bon de boire de temps à autre un grog avec du citron, du miel et un peu de cannelle. Un dopant naturel !

Les gargarismes contre le mal de gorge

Première recette : ½ cuillère de sel dans un grand verre d’eau tiède, que l’on utilise en gargarisme.

On peut aussi ajouter un jus de citron ou faire un mélange vinaigre de cidre pour ¼ et eau tiède pour ¾.

L’ail à toutes les sauces !

L’ail a toujours fait partie de l’arsenal naturel contre nombre de maux. C’est une sorte d’antibiotique naturel. Il est également riche en minéraux, vitamines, oligoéléments et antioxydants, ce qui en fait un condiment fortifiant. Alors ajouter régulièrement de l’ail dans vos plats. Emincé, écrasé… l’ail est toujours bon !

Carottes, riz, romarin et camomille en cas de gastro

En cas de gastro-entérite, une purée de carottes accompagnée de riz blanc est le plat idéal pour prendre soin du système digestif – lorsque l’envie de manger nous revient ! Boire l’eau de cuisson du riz soulage également les diarrhées.

Une tisane de romarin soulagera le système digestif et la camomille allègera les nausées.

L’argile verte contre l’acidité gastrique

L’argile verte contribue à réguler l’acidité gastrique et protéger les muqueuses intestinales. Mélanger une cuillère d’argile verte ultra-ventilée ou surfine dans un verre d’eau de source. Laisser reposer la nuit et boire le surnageant le matin, à jeun. On peut le faire en cure de plusieurs jours et commencer à mélanger le dépôt avec l’eau lorsque le corps est habitué.

La lavande pour dormir

Les petits sachets de lavande diffusent une agréable odeur dans les placards, et aident à s’endormir lorsqu’ils sont placés sous l’oreiller. Une petite goutte d’huile essentielle de lavande peut tout aussi bien faire l’affaire !

Caroline Da-Chavigny

NB : les huiles essentielles en conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans (excepté la lavande fine). Les personnes allergiques ou épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.