Prendre soin des peaux sèches

La peau sèche, on nait avec. C’est en effet un type de peau, inscrit dans un patrimoine génétique, au même titre que les peaux mixtes ou grasses. A la différence d’une peau déshydratée, qui est un phénomène ponctuel, lié à une exposition au soleil, des conditions météorologiques particulières, une alimentation déséquilibrée… Et ce phénomène s’accentue avec l’âge.

Pour lutter contre les sensations de tiraillement, d’inconfort, parfois de rugosité, il est nécessaire de prendre quelques précautions dans la vie de tous les jours.

Comment prendre soin des peaux sèches ?

La peau sèche, quelques explications

Chez les peaux sèches, le film hydro-lipidique de l’épiderme ne remplit pas correctement son rôle de barrière. Lorsqu’il est intègre, ce dernier exerce une fonction protectrice et permet à la peau de conserver souplesse et hydratation. Il possède en effet une structure comparable à un mur, les cellules cutanées correspondent aux briques et les lipides entre les cellules au mortier.  Le « crépi » est quant à lui constitué d’eau, provenant notamment de la sueur et de l’eau qui diffuse naturellement des couches plus profondes de l’épiderme.

Dans le cas des peaux sèches, le film hydro-lipidique est altéré et sa composition n’est pas équilibrée en eau et en gras. Ce qui provoque les sensations de tiraillement, d’inconfort, plus ou moins fortes en fonction de l’âge de la personne, de son état de santé global, de son lieu de vie, des conditions météorologiques. En vieillissant, la peau devient encore plus sèche.

Quelles mesures prendre ?

Tout d’abord, il est nécessaire de boire suffisamment, pour bien hydrater la peau de l’intérieur (1,5 litre d’eau).

En ce qui concerne le nettoyage de la peau en lui-même, il convient de le faire avec des produits non agressifs, et plutôt relipidants. Les produits se nettoyant à l’eau sont à éviter, car l’eau si elle est calcaire est susceptible d’aggraver la sécheresse. Mieux vaut leur préférer les laits démaquillants pour le visage, doux pour la peau, suivis par l’application d’une eau florale, bleuet ou rose par exemple, pour éliminer l’excédent de lait. Les huiles nettoyantes sont également une bonne option car elles permettent d’apporter des corps gras à la peau – les fameux lipides !

Après la douche ou le nettoyage du visage, il convient de bien hydrater la peau. Les laits et crèmes corporelles biologiques regorgent d’ingrédients nutritifs, tels que les huiles végétales (argan, avocat, amande douce, jojoba, sésame, coco, rose musquée…), le lait d’ânesse, le beurre de karité, etc. Des ingrédients apaisants comme l’aloe vera sont aussi fréquemment ajoutés.

Les baumes sont aussi des formes adaptées aux peaux très sèches et plus particulièrement à certaines régions du corps (visage, mains, pieds). Encore plus concentrés en huiles végétales et matières grasses, ils possèdent une texture de ce fait plus épaisse mais particulièrement nutritive. On peut faire chauffer une noix de baume au creux des mains avant de l’appliquer.

Le maquillage

Si vous vous maquillez, optez pour des produits hydratants et riches en agents nutritifs, plutôt sous forme liquide.

Caroline Da-Chavigny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.