Progresser vers le zéro déchet

Tenter de réduire ses déchets est un noble objectif. Pas toujours facile à mettre en œuvre, mais inutile de culpabiliser ! Le mieux est d’avancer à son rythme, en changeant peu à peu ses habitudes.

Quels outils et produits peuvent vous aider à avancer vers le zéro déchet (même s’il semble utopiste d’arriver à zéro, on peut toujours réduire !)

L’hygiène

Les produits d’hygiène sous forme solide – shampooings, savons corps et/ou visage – se sont développés de façon soutenue. Ce qui laisse le temps et le choix d’essayer, de tester, et d’adopter les produits qui nous conviennent le mieux, surtout pour les cheveux.

De nombreux coffrets proposent un assortiment de produits d’hygiène : shampoing solide, savon, dentifrice solide, brosse à dent en bambou, déodorant solide

Pour les oreilles, il existe désormais des coton tige en bambou ou les oriculi, qui permettent de nettoyer délicatement l’entrée de l’oreille – il n’est pas conseillé d’aller au fond de l’oreille.

Donc même si on a encore de nombreux flacons de plastique dans sa salle de bains, on ne se décourage pas et on tente de passer peu à peu vers les produits solides sans emballage (ou emballage en carton).

La cuisine

Changeons nos habitudes avec le savon pour la vaisselle et les tawashis, qui remplacent les éponges traditionnelles jetables.

Le kit zéro déchet de Jolie Planète contient tout ce qu’il faut pour une vaisselle écolo : une éponge lavable et réutilisable, une éponge Tawashi, une brosse vaisselle en fibres d’agave pour nettoyer vos assiettes, poêles, verres, couverts…, une tête rechargeable pour votre brosse vaisselle en fibre de laiton, idéale pour récurer le fond des casseroles tenaces, une brosse casserole en bois de hêtres et fibres, adaptée pour les ustensiles de cuisine, une brosse à légumes afin de nettoyer les légumes, sans les éplucher, un savon solide vaisselle, de la marque Louise Emoi. Il élimine les odeurs et lave votre vaisselle parfaitement grâce à la présence de marc de café.

Les essuie-tout deviennent aussi lavables. Fabriqués en coton biologique, ils sont réutilisés une fois lavés. Rebelle de Nature propose un essuie-tout regroupant six feuilles de « sopalin » en nid de coton. L’essuie-tout lavable d’Angie Be Green dispose d’une face en éponge pour des propriétés absorbantes et d’une face en tissu avec de jolis motifs.

Et pour recouvrir ses restes, on oublie le film plastique et on adopte le « bee wrap », les toiles en cire d’abeille, pratique et réutilisable, de différents formats. Cette matière se modèle grâce à la chaleur des mains.

Les sacs à vrac en coton bio vous accompagnent pour vos courses en vrac et pour stocker les aliments. Les grands sacs gardent la salade au frais. Les couvre plats en lin protègent les gâteaux, les fruits, etc.

Le linge

Pour faire sa lessive maison, c’est par ici ! Cela réduit fortement les emballages, car on conserve l’emballage initial puis on refait sa lessive à partir du kit.

Pour les tâches tenaces, on opte pour les détachants solides.

L’entretien de la maison

Pour laver sa maison, de nombreux produits existent : bicarbonate de soude, cristaux de soude, vinaigre blanc, acide citrique, terre de Sommières.. Le kit les essentiels de ménage de Briochin vous donnera quelques recettes.

On fait ses petits mélanges et la maison brillera de façon écologique !

Caroline Da-Chavigny.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.