Les bains de bouche naturels

0
7
Vues

Se laver les dents, c’est essentiel, mais cela n’est souvent pas suffisant. Le brossage élimine les plus grosses particules mais est loin d’être complet. Il est estimé que le brossage n’atteint que 60% de la surface des dents et 10% de la surface buccale…

C’est pourquoi les bains de bouche sont un excellent complément. Pour ceux qui ont dû subir des interventions dentaires, et ils sont nombreux, sans doute vous souvenez vous du bain de bouche que l’on vous donne pour quelques jours, destinée à éviter la prolifération des bactéries !

Il existe des alternatives naturelles aux bains de bouche pharmaceutiques, qui permettent d’entretenir la microflore buccale d’une façon saine, le bain de bouche à l’huile !

Faire son bain de bouche bio

Le bain de bouche à l’huile : un assainissement remarquable

La flore buccale, très complexe, comprend quelques 10 milliards de micro-organismes (bactéries, virus, champignons et protozoaires) qui peuvent, en cas de déséquilibre, provoquer une inflammation des gencives et favoriser les caries. Et en cas d’abcès ou de caries, il peut arriver que les micro-organismes nocifs passent dans le système circulatoire, provoquant d’autres pathologies. Détoxifier la sphère buccale est donc une excellente habitude !

Le bain de bouche à l’huile est une tradition très ancienne de la médecine ayurvédique. Couramment pratiqué en Inde, il permet d’éliminer les toxines de façon très efficace. Les toxines sont en effet en général liposolubles et se dissolvent donc dans l’huile.

Ses objectifs ? Venir à bout de problèmes chroniques de la sphère buccale, comme les gengivites, les saignements, les déchaussements, l’excès de plaque dentaire, etc. Il pourrait y avoir au début de la pratique une petite aggravation, mais qui ne dure pas !

Mais cette méthode a des effets beaucoup plus vastes. En assainissant la bouche, elle assainit la flore intestinale, qui est en étroite relation. D’autres évoquent une amélioration de maux de crâne et maladies de peau. Et a l’inverse des bains de bouche « chimiques », il ne détruit pas l’ensemble de la microflore buccale !

Quelles huiles choisir et comment faire ?

Il faut choisir des huiles biologiques de première pression à froid. Les huiles de tournesol, carthame ou de sésame s’y prêtent bien. L’huile de sésame est souvent préconisée, en raison de ses qualités antibactériennes et anti-oxydantes.

L’idéal est de pratiquer le matin à jeun. Prenez une cuillère à soupe (ou au moins à café) d’huile dans la bouche. L’huile va se mêler à la salive et absorber les toxines. Tentez de la faire passer dans toute votre bouche, entre les dents, sans jamais avaler votre salive ! Le temps idéal serait de 15 mn, ce qui peut paraître vraiment long au début. Vous pouvez commencer par 5 mn puis augmenter progressivement. L’important est que l’huile devienne blanche comme du lait et visqueuse. Signe qu’elle s’est émulsionnée et qu’elle a bien fait son travail de nettoyage ! Recrachez, puis rincez votre bouche à l’eau chaude. Lavez aussi votre évier ! L’huile recrachée contient de nombreuses bactéries et toxines… qu’il est préférable d’éliminer !

Enfin, pour un soin plus ciblé et parfumé, vous pouvez ajouter une goutte d’huile essentielle de cannelle (fongicide), tea-tree (anti-bactérienne), laurier noble (antibactérienne) etc.

Prêt à essayer ?

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom