Soin de vos cheveux en été : tout ce qu’il faut savoir !

Soins pour cheveux été

L’été nous apporte soleil et lumière, mais la chaleur, l’air sec et les bains de mer abîment les cheveux qui ont tendance à devenir secs et cassants. Comment les nourrir et les garder brillants ?

Soins pour cheveux été

La vie secrète du cheveu

Qui pourrait imaginer tout ce qui se passe sur notre crâne ? Car derrière les chevelures de rêve fonctionne une belle petite usine ! La partie visible du cheveu, appelée la tige pilaire, est composé principalement de cellules (mortes) kératinisées. Mais c’est sa racine, la partie vivante du cheveu, logée dans une cavité nommée « follicule pileux » que l’on ne voit pas, qui détermine sa croissance (en trois phases), sa couleur, etc. Le cheveu vit ainsi entre 2 et 7 ans, ensuite il tombe. Nous perdons ainsi entre 50 et 100 cheveux par jour de façon tout à fait normale !

La tige pilaire est elle-même constituée de trois couches concentriques : la cuticule (couche extérieure), le cortex et la moelle. Et l’aspect brillant ou non du cheveu dépend de la qualité de sa structure, notamment de son cuticule, composé d’écailles de kératine.

A la fois très résistante et très souple, la kératine est une protéine fibreuse que l’on retrouve dans notre peau et autres phanères, comme les ongles et les poils. Riche en acides aminés soufrés, elle protège les cheveux des agressions extérieures et joue donc un rôle clé.

Une alimentation ciblée

Le régime alimentaire idéal pour avoir de beaux cheveux intègre protéines, soufre, zinc, fer et vitamines du groupe B. Protéines, soufre et zinc contribuent à la synthèse de la kératine. Les vitamines du groupe B renforcent les cellules du follicule pileux. Le fer quant à lui oxygène le cuir chevelu.

Poissons (notamment le thon et les sardines), poulet, viande bovine et jaune d’œuf sont ainsi de bonnes sources de nutriments pour les cheveux, tout comme les noix et les noisettes. Pour le zinc, pensez aux huitres !

Soins des cheveux : misez sur les huiles et les baumes !

Quand un cheveu est en bonne santé, sa couche externe, la cuticule, comporte des écailles bien aplaties qui le protège, comme des ardoises bien rangées sur un toit ! En cas de déshydratation du cheveu, ces écailles s’ouvrent et rendent vulnérable le cheveu. Il est alors nécessaire de faire des soins après-shampooings pour bien nourrir les fibres capillaires ou de les lisser avec des huiles végétales.

Beurre de karité, huiles végétales seules ou en mélange… De nombreux d’ingrédients végétaux sont ainsi capables de nourrir en profondeur les cheveux abîmés. N’ayez pas peur du côté gras des huiles, c’est excellent pour vos cheveux ! Mais selon la nature de vos cheveux, très épais, frisés ou fins, elles peuvent s’appliquer en masque (avant le shampooing) ou en petite quantité, ou encore seulement sur les pointes.

Aux côtés des huiles d’amande, de jojoba, d’olive, d’argan, d’onagre, de coco, de figue de barbarie… existent d’autres variétés moins connues et tout aussi intéressantes pour la santé des cheveux. L’huile végétale d’hibiscus, riche en insaponifiables, restructure ainsi le cheveu. La fleur d’hibiscus est connue en Inde et dans les pays orientaux pour ses effets sur la beauté capillaire. Elle stimule la croissance des cheveux, réduit les pointes fourchues et la perte des cheveux. L’huile pure d’hibiscus redonne brillance, volume et vitalité aux cheveux abimés.

L’huile de Dattier du désert, grâce à sa teneur en acides gras essentiels associés aux insaponifiables, nourrit et assouplit la chevelure.

Source végétale la plus riche en acides gras omega 3, la graine de chia produit une huile qui aide à la prévention du vieillissement cutané et à la santé des cheveux.

Riche en vitamines A et E, en anti-oxydants et en acides gras insaturés, l’huile de Moringa nourrit et hydrate la peau et les cheveux au quotidien, tout en leur apportant de la brillance. Elle apaise également les cuirs chevelus irrités.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.