Les shampoings solides, écologiques et pratiques !

Shampoings solides écologiques

Le départ en vacances se profile… et les flacons s’accumulent dans la valise !

Il existe une belle alternative pour nos cheveux, les shampooings solides. Faciles à transporter, ils offrent une solution écologique sans équivalent.

Shampoings solides écologiques

Des concentrés d’actifs naturels

Il se vend 5 shampooings chaque seconde en France, soit 476 000 bouteilles chaque jour*! Que de plastiques accumulés… alors que les shampooings solides permettent d’économiser l’eau et les emballages.

Formulés sans tensioactifs irritants (comme le SLS ou Sodium Laureth Sulfate que l’on retrouve dans de très nombreux produits d’hygiène, y compris dans certains produits naturels), exempts de conservateurs, ces produits concentrent une palette d’ingrédients naturels : huiles végétales (olive, coco, carthame, ricin…), beurre de karité, protéines de blé, argile… et même lait de chèvre dans certaines formules.

Les shampooings fabriqués artisanalement sont souvent mis en oeuvre dans la méthode dite de saponification à froid, par laquelle on obtient un savon surgras contenant naturellement de la glycérine. D’autres ne sont pas saponifiés mais formulés sur une base de tensioactifs doux choisis spécifiquement pour une utilisation capillaire.

Des huiles essentielles peuvent compléter la formule pour leur action assainissante sur le cuir chevelu ou pour leur parfum : arbre à thé, lavande, niaouli, bois de cèdre, orange douce, litsée citronnée, palmarosa

Autre atout de ces produits : ils se conservent facilement plusieurs mois, ce qui permet réaliser de belles économies – même si au départ le prix d’achat peut paraître un peu plus cher. Ainsi, un shampoing compact de 140 g dure 130 lavages, soit… l’équivalent de 3 flacons de 200 ml de shampooings liquides.

Différentes variétés pour des cheveux en pleine santé

Déclinés en différentes variétés selon la nature des cheveux (normaux, gras, sujets aux pellicules…), ces shampooings s’utilisent ainsi : on les masse sur le cuir chevelu bien mouillé ou avec la mousse que l’on a créée dans ses mains. Il suffit alors d’émulsionner puis de bien rincer.

Le shampooing est ensuite mis à sécher, sur un porte-savon ou un crochet à mettre au mur quand sa forme (trouée) le permet.

En général, il faut attendre quelques shampooings pour voir la différence sur les cheveux. Plus légers, débarrassés de nombreux ingrédients chimiques qui les alourdissent comme les silicones, ils retrouvent légèreté et vitalité.

Si cela peut paraître un peu étrange au début de se frotter la tête avec un shampooing compact, on s’habitue vite à cette nouvelle utilisation. Vos cheveux vous diront merci, et la planète aussi !

*Source Planestoscope.com

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.