Le lait de jument, un trésor de santé et de beauté !

0
15
Vues

On connaît le lait d’ânesse, cité dans les livres d’histoire grâce aux bains de Cléopâtre ! A l’instar de ce lait animal, le lait de jument possède des bienfaits étonnants.  « Il nourrit, fortifie, et donne de la vigueur ». Ainsi le décrivait le grec Hérodote, quatre siècles avant notre ère.

Bénéfices nutritionnels, bienfaits sur le microbiote, qualités cosmétiques… le lait de jument est étonnant !

Cosmétiques lait de jument

Très proche du lait humain

D’Homère à Aristote, des huns d’Attila aux cosaques de Pierre de la Grand, le lait de jument a été pourvoyeur de résistance, force et longévité.

Se rapprochant beaucoup de la composition du lait maternel humain et très bien assimilé, le lait de jument a longtemps été utilisé comme lait de substitution à celui-ci. Comme l’explique la première jumenterie de France à produire de lait bio, le Domaine de la Voie lactée Jum’Voilac, l’orphelinat Saint Vincent de Paul possédait jusqu’aux années 60 de grandes écuries attenantes permettant de nourrir les bébés qui y étaient recueillis.

Rappelons-nous le fait que le cheval est mono-gastrique comme nous, au contraire de la vache qui possède ses 4 poches gastriques, ce qui explique en partie la similitude des laits !

Une composition remarquable

Contrairement au lait de vache, le lait de jument est assez pauvre en caséines (protéines), car beaucoup plus albumineux. Cela le rend nettement plus digeste.

Son action bénéfique sur la flore intestinale repose sur sa grande richesse en acides aminés essentiels, dont la proline, la glutamine, la sérine, l’aspargine, la cystéine, la lactoferrine, la taurine… Le tryptophane – précurseur de la sérotonine – contenu dans le lait de jument agit favorablement sur l’humeur et les pulsions sucrées.

Le lait de jument a aussi la particularité d’être riche en lysosyme (11% des protéines solubles), qui n’est présent qu’à l’état de trace dans le lait de vache. Cette enzyme présente une action anti-microbienne puissante.

Le sucre apporté par le lait de jument est le lactose, sous sa forme beta, à hauteur de 7%. Question lipides, le lait de jument est peu gras et apporte des acides gras polyinsaturés (omega 3 et 6) indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Sont aussi présents vitamines (A, E, D, C, et du groupe B), minéraux (calcium, potassium, phosphore, magnésium) et oligo-éléments (fer, zinc, cuivre). A noter que le calcium apporté, sous forme ionique, est directement assimilable par l’organisme.

Enfin, la richesse en enzymes du lait de jument, dont la fameuse co-enzyme Q10, lui confère notamment des propriétés anti-oxydantes.

Des cures revitalisantes

Première utilisation du lait de jument, les cures à prendre par voie orale. Pour les personnes fragilisées, en convalescence, les personnes âgées, elles apportent un regain de vitalité et de force.

Régénérant l’organisme et stimulant les défenses immunitaires, il améliore la tonicité physique et intellectuelle. Il rééquilibre également la flore intestinale.

Jum’Voilac le propose sous forme lyophilisé, cryo-précipité ou en gélules. Egalement spécialiste du lait de jument, Equalya Cosmetics a élaboré des complexes nutritionnels pour booster l’immunité ou pour stimuler le tonus.

Un trésor pour la peau !

Le lait de jument apporte à la peau quantité de nutriments. Sa richesse en vitamines et antioxydants lui confère des propriétés dermo-cosmétiques très intéressantes.

Associé à des huiles végétales, il permet la formulation de produits aux effets nourrissants et anti-âge. Les savons sont particulièrement doux pour la peau.

Côté soins, Equalya cosmetics propose une crème de jour et de nuit, à base de lait de jument, d’huiles végétales, d’aloe vera, de beurre de karité et d’un extrait d’algue brune. Il existe également des formulations spécial peaux mixtes ou peaux sèches, ainsi qu’un fluide purifiant.

Jum’Voilac a également élaboré une gamme complète de cosmétiques, du lait démaquillant au sérum précieux.

Laisser un commentaire