Que faire en cas de grosses chaleurs ?

Les épisodes de canicule se multiplient. Dès le mois de juin, la France a connu des pics à 40°C. Le corps peut faire face à de telles chaleurs, à condition qu’ils ne durent pas longtemps et que l’accès à l’eau soit facile. Les personnes âgées, les bébés et les femmes enceintes doivent néanmoins être particulièrement vigilants.

Comment le corps s’adapte-t-il aux fortes températures ? Comment se protéger des fortes chaleurs ? Quels sont les gestes à adopter ?

 

Que se passe-t-il dans le corps lorsqu’il fait très chaud ?

Notre organisme est capable de réguler sa température, mais les fortes chaleurs peuvent mettre en difficulté notre capacité d’autorégulation.

La température du corps se situe entre 36 et 38°C. Lorsque notre température s’éloigne trop de cette moyenne, des systèmes de régulation se mettent en place, via l’hypothalamus (dans le cerveau) – qui joue en quelque sorte le rôle de thermostat.

La première réaction physiologique est la production de sueur, qui en s’évaporant permet de faire baisser la température du corps. Ce système d’autorégulation est très efficace, mais utilise jusqu’à trois litres d’eau par jour en cas de fortes chaleurs (plus pour les sportifs).

En cas de vrai coup de chaleur, le corps n’arrive plus à faire face et sa température augmente, jusqu’à 40°C. Les symptômes sont : fièvre, vertige, mal de crâne intense, rougeur de la peau, respiration rapide, crampes musculaires… Il faut dans ce cas appeler le 15 car c’est une urgence vitale. En attendant, la personne doit être placée dans un endroit frais et être humidifiée.

 

Les gestes à adopter

Plusieurs actions permettent de traverser les épisodes de fortes chaleurs sans trop en pâtir :

  • Buvez en continu au cours de la journée. N’attendez pas d’avoir soif. Buvez de l’eau ou un peu de jus de fruits frais, mais pas de sodas (trop sucrés), de café ni d’alcool.
  • Ayez un endroit où vous réfugier au moins deux heures par jour, si votre lieu de vie est trop chaud. Cela peut être un centre commercial climatisé, un musée, un cinéma, une église… Un lieu « frais » qui permettra à l’organisme de récupérer. Le corps fatigue en effet lorsqu’il doit vivre dans de fortes chaleurs – celle-ci doit rester supportable. Si vous ressentez un coup de fatigue inhabituel, cela peut être signe d’une déshydratation. Soyez vigilant.
  • Dormez dans l’endroit le plus frais de votre logement, autant qu’il est possible. Les personnes qui dorment sous les toits ont malheureusement plus de risque d’avoir des problèmes de santé lors des fortes chaleurs.
  • Ouvrez vos fenêtres la nuit et en début de matinée, pour renouveler l’air et apporter un air plus frais. Puis fermez les fenêtres et stores/volets le reste de la journée.
  • Portez des matières légères, comme le lin (T-shirt, chemisier, pantalon…).
  • Ne pratiquez pas d’activité physique intense.
  • Ayez un brumisateur. Le brumisateur ConsommActeurs Associés est un indispensable. Puisqu’il utilise l’eau du robinet, il est très économique.
    il suffit de presser sur la gachette, pour enclencher la pompe de brumisation.
  • Prenez une douche froide lorsque c’est possible.

 

Caroline Da-Chavigny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.