Que faire contre la cellulite ?

0
37
Vues

S’il y a bien quelque chose dont on aimerait se débarrasser, c’est la cellulite ! Ce problème esthétique touche essentiellement la gente féminine, qui stocke naturellement les graisses en raison de son système hormonal, en vue d’une grossesse ou de l’allaitement.

tisane pissenlit

Mais parfois, il y a excès… Ventre, hanche, cuisses, sont les régions les plus touchées. Même chez certaines femmes sportives !

Même si les recettes miracles n’existent pas, il existe des méthodes efficaces pour la réduire.

 

Pourquoi les femmes sont-elles plus concernées ?

Une grande majorité de femmes connaitra ce problème de cellulite, minces ou pas ! Chez la femme, on constate deux fois plus de cellules adipocytaires (cellules graisseuses) que chez les hommes. Le tissu adipeux représente ainsi 20 à 25% de leurs poids alors que chez les hommes, il ne représente que 10 à 15%.

En outre, ces cellules, qui sont déjà huit fois plus grosses que les cellules ordinaires, ont une capacité de grossissement très importante : elles peuvent croître jusqu’à 50 fois leur taille initiale quand elles stockent de la graisse ! Au-delà, elles se multiplient pour poursuivre le travail de stockage.

Quand elles sont en excès, la cellulite adipeuse se forme. Les amas de graisses déforment le derme (la couche la plus profonde de l’épiderme), donnant à la peau un aspect « peau d’orange ». Les circulations lymphatique et sanguine sont alors réduites par compression, et les déchets s’accumulent faute de drainage…

Une mauvaise circulation provoquant une rétention d’eau peut aussi être à l’origine de la cellulite, que l’on qualifiera dans ce cas d’aqueuse.

La cellulite fibreuse, quant à elle, est la plus difficile à traiter car en général installée depuis longtemps. Douloureuse à la palpation, elle est liée à l’association des fibres de collagènes avec des molécules de glucose, ce qui provoque une fibrose. Ce type de cellulite est plus souvent localisé sur les cuisses.

 

Quelles solutions ?

Il est difficile d’éliminer la cellulite car la graisse est comme « emprisonnée » dans la peau, dans un réseau de fibres de collagène. C’est pour cela que le mode de vie, incluant sport et alimentation équilibrée n’est pas toujours suffisant, même s’il est nécessaire pour ne pas aggraver la situation.

  • Adapter son alimentation est une étape nécessaire, en limitant le sucre, les graisses saturés et le sel (qui favorise la rétention d’eau) ;

 

  • Il faut mobiliser les parties concernées. Le drainage est préconisé, de préférence de façon régulière. Cela permettra de relancer la circulation sanguine et lymphatique et désengorger les zones graisseuses. Si ce n’est pas possible que ce massage soit réalisé par une personne extérieure, il existe des ventouses, avec pompe ou sans, qui reproduisent le palper-rouler des massages professionnels ;

 

  • Boire des tisanes avec des actifs drainants contribue à éliminer la graisse en excès. C’est le cas de la tisane anticellulite, qui lutte contre l’accumulation de graisses et les troubles de la circulation sanguine via 7 actifs : vigne rouge, thé vert, reine des prés, pissenlit, hibiscus, ortie, queue de cerise ;

 

  • Les compléments alimentaires donnent aussi un coup de pouce comme Celluli-Bio, sous formes d’ampoules. Extraits aqueux de thé vert feuille, gattilier, pissenlit, orthosiphon, thé pu erh et nopal s’associent pour lutter contre la cellulite. Sous forme de gélules Cellulibio de l’Herbier de Gascogne agit comme un drainant (thé vert, piloselle, petit houx, orthosiphon).

Pour améliorer la circulation veineuse des jambes, Zen et Slim (sous forme liquide) s’appuie sur une infusion concentrée de vigne rouge, ortie, romarin, cassis et reine des prés.

Le macérât de chataignier, qui tonifie le système veineux et lymphatique, se montre efficace contre la rétention d’eau et la sensation de jambes lourdes. Le marc de café aide à stimuler l’élimination des graisses (connu sous le phénomène de lipolyse). Il est associé à du pissenlit dans Cellulitfit et à des extraits de vigne rouge et de marc de raisin dans Naturège anti-capitons ;

 

  • Et bien sûr, le massage sur les zones concernées reste vivement conseillé ! Là encore, les crèmes ou gels renferment des actifs agissant à différents niveaux. Les huiles – Cellulite Complexe, Huile minceur anti-cellulite, Huile de massage anti-cellulite – se basent sur un cocktail de certaines huiles essentielles drainantes, lymphotoniques et agissant sur la micro-circulation : citron, vétiver, cyprès, eucalyptus, cèdre, menthe poivrée, sauge, etc.

D’autres crèmes intègrent des actifs comme l’extrait de café et l’hibiscus (Crème minceur) ou le fucus, le maté, l’extrait de lierre et le silicium organique (Silicium G7 Lipo-Reduc).

 

  • Pratiquer une activité physique régulièrement est très bénéfique ! Nager, marcher, se muscler… Cela aidera à stimuler le métabolisme général.

 

Pour aller plus loin :

Exclusivement féminine… Notre chère cellulite !

Quelques recettes anti-cellulite maison

Mince alors : vos alliés minceur au naturel !

Laisser un commentaire