Maitriser naturellement l’ostéoporose

L’ostéoporose se traduit par une perte de la résistance des os, exposant ces derniers aux fractures. Les personnes en prennent parfois connaissance tardivement, sans qu’il y ait eu de signes avant-coureurs.

Les femmes sont plus exposées, notamment après la ménopause. La carence en oestrogènes qui intervient à cette période est parfois synonyme de progression de la perte osseuse, notamment dans les premières années suivant la ménopause. Après 50 ans, une française sur 4 est concernée – contre 1 homme sur 8 environ.

Si seul un médecin est en mesure d’établir le diagnostic et de prescrire – au besoin – des médicaments, suivre quelques conseils au quotidien peut contribuer à bien gérer l’ostéoporose de façon naturelle.

 

Pratiquer une activité physique

Les activités physiques jouent un rôle clé en favorisant la production osseuse. Celles qui se pratiquent debout avec un impact au sol sont les plus recommandées : marche, jogging, saut à la corde… Les autres sports comme la natation ou le vélo sont bénéfiques mais dans une moindre mesure, car ils sont « portés ».

L’idéal est de pratiquer au moins 20 minutes par jour.

 

Travailler son équilibre

Lorsqu’on avance en âge, l’équilibre peut devenir précaire. C’est pourquoi le faire travailler en pratiquant des postures de yoga, gymnastique ou des danses de salon favorise le maintien d’un bon équilibre – tout en entretenant la masse musculaire.

 

Equilibrer les apports acide-base

Les naturopathes vous le diront, il est préférable d’opter pour une alimentation équilibrée au niveau acido-basique, évitant ainsi l’inflammation chronique de l’organisme dû à un excès d’acidité. Ce qui se traduit par une alimentation dans laquelle les légumes et fruits de saison ont la part belle. On mise aussi sur les légumineuses et les fruits secs, ainsi que sur les épices et fines herbes.

La catégorie des produits acidifiants – à éviter ou limiter – comporte notamment la viande rouge, la charcuterie, les céréales raffinées, les produits laitiers, le sucre raffiné, le café, les sodas et l’alcool.

 

Favoriser protéines et minéraux

Les protéines sont importantes pour lutter contre l’ostéoporose, on inclut donc dans ses menus de la viande maigre, des oeufs et du poisson. Si on est  végétarien, il faut être particulièrement vigilant quant à son apport protéique.

Du côté des minéraux, le calcium se trouve dans les légumes à feuilles vertes, les légumineuses, les fruits secs, les herbes aromatiques, les sardines (avec leurs arrêtes), certaines eaux minérales. Les algues sont aussi une bonne source de calcium (nori, laitue de mer, wakamé…). Les produits laitiers (comme les yaourts, plus digestes que le lait) peuvent aussi être consommés régulièrement. Les fromages, certes riches en calcium, doivent l’être avec modération car ils sont acidifiants.

Le magnésium joue un rôle important, car il favorise l’absorption du calcium, tout comme la vitamine D3. Beaucoup de personnes sont carencées. Faire un bilan avec un médecin est alors nécessaire.

 

Gérer son stress

Le cortisol, l’hormone du réveil, est sécrété en excès en cas de stress. Si la situation est ponctuelle, cela est bénéfique car cela met notre corps en alerte. En revanche, lors d’un stress chronique, le cortisol se retrouve à un niveau trop élevé dans le corps, pouvant entraîner de nombreux problèmes de santé et des problèmes de sommeil. Le cortisol va contribuer à perturber le renouvellement osseux.

On prend donc soin de son équilibre psychique, en choisissant des activités qui nous font du bien : sophrologie, yoga, gi qong… et en entretenant ses relations amicales – même, ou surtout, en temps de Covid !

 

Caroline Da-Chavigny

 

NB : ces recommandations ne remplacent pas une visite médicale.

Un commentaire sur l’article “Maitriser naturellement l’ostéoporose

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *