Prendre soin de ses pieds en hiver

Prendre soin de ses pieds en hiver

En hiver, les pieds n’ont pas toujours la belle vie. Ils étouffent dans des chaussures chaudes et subissent de grands écarts de température. Froid, humidité, transpiration… ils sont mis à rude épreuve.

Comment prendre soin d’eux ?

Prendre soin de ses pieds en hiver

Chouchoutez vos pieds !

L’hiver, les pieds peuvent devenir très secs. A force de frottements, la peau se fendille et devient douloureuse. Pensez à les hydrater, avec de l’huile végétale (argan, amande douce), des beurres végétaux (karité, mangue), ou avec des crèmes spécialement formulées. La crème pieds secs de Propolia allie aloès, propolis, lavande et beurre de karité pour garder des pieds soyeux et sains.

Pour les pieds fatigués et sensibles, la crème confort des pieds associe huile de noyau d’abricot, glycérine végétale et aloe vera. Les extraits de fleur d’oranger et l’huile essentielle de menthe réduisent les sensations d’échauffement et la transpiration. Les autres ingrédients (huile essentielle de lavandin grosso, extrait de thym, romarin…) ont été sélectionnés pour leurs vertus à la fois stimulantes et relaxantes.

Le Baume crémeux pour les pieds secs et abîmés se basent sur les vertus nutritives du beurre de karité, de l’huile de macadamia et de l’huile d’amande douce. Il est enrichi en huile essentielle de bois de rose, régénérante et bactéricide, et en huile essentielle d’ylang-ylang.

Gare aux engelures !

Quand il fait très froid, les extrémités du corps en pâtissent. Eloignées du cœur, elles ne sont pas toujours bien irriguées en sang chaud. Les vaisseaux sanguins rétrécissent à cause du froid et les pieds en souffrent !

Quand s’y ajoutent l’humidité, il y a risque d’engelures. Ces gelures locales du premier degré, très douloureuses, provoquent brûlures ou démangeaisons. Avant d’en arriver là, misez sur la prévention. Chaussez-vous chaudement : l’épaisseur et l’imperméabilité des semelles sont primordiales. Optez également pour des chaussettes chaudes. Les chaussettes en biocéramique réchauffent les pied et l’ensemble du corps. Ces fibres de céramique réémettent la chaleur du corps de manière amplifiée à l’aide d’infrarouges lointains.

Vous pouvez aussi vous frictionner les pieds tous les matins, avec de l’huile végétale (amande douce) dans laquelle vous versez quelques gouttes d’huile essentielle de cyprès. Cette dernière a des propriétés circulatoires bénéfiques.

Transpiration : éviter les mycoses

Passant sans transition de l’extérieur où les températures peuvent être négatives à des intérieurs surchauffés, les pieds ne respirent pas toujours… et transpirent. Le risque est de développer des mycoses, notamment entre les doigts de pied, qui provoquent des démangeaisons douloureuses.

L’idéal est d’avoir des chaussures chaudes mais dont la matière laisse respirer le pied. Idem pour les chaussettes ! Les matières naturelles, comme le coton biologique, permettent une meilleure aération.

Il est en outre indispensable de maintenir une bonne hygiène. Les savons au lait d’ânesse sont parfaits pour un nettoyage doux. Séchez ensuite bien vos pieds et hydratez-les ! La barrière protectrice naturelle de la peau sera ainsi préservée.

Et en cas de mycose, les huiles essentielles d’arbre à thé ou de lavande, aux propriétés antifongiques, peuvent être utilisées. Versez quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’huile d’amande douce ou de macadamia, puis massez la zone à traiter. Laissez sécher à l’air libre pour éviter la macération. Pour la prévention, pensez à bien sécher vos pieds après la douche !

Pour aller plus loin :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *