Les rennes du Père Noël : Eux aussi menacés par le climat ?

0
170
Vues

Derniers survivants de la «mégafaune» glaciaire, qui incluait les mammouths, les ours des cavernes et le tigre à dents de sabre, les rennes ont pu survivre grâce à leur capacité d’adaptation à ces conditions extrêmes et au peu de prédateurs présents dans ces régions. Mais le réchauffement climatique est en train de leur tendre un piège dangereux !

Les rennes du père Noel Eux aussi menacés par le climat ?Savez-vous que le caribou canadien et le renne européen appartiennent à la même espèce animale « Rangifer tarandus » ? En analysant le patrimoine génétique des différentes populations nord américaines et européennes, une équipe de chercheurs tire la sonnette d’alarme dans une étude publiée dans Nature. Non seulement sous l’effet du changement climatique, leur territoire va dramatiquement se réduire, de 60 à 89 % mais depuis une quinzaine d’années, de la Russie à l’Alaska, les populations décroissent (cf carte). En biologie, le problème est bien connu. Lorsqu’une population perd sa diversité génétique, elle perd la capacité de s’adapter aux changements climatiques. La stabilité de l’espèce, même si elle n’est pas encore répertoriée sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) est menacée.

Les rennes et les caribous ont des super-pouvoirs !

Parmi les adaptations physiques et physiologiques qu’ils ont développées pour survivre dans le grand Nord, la plus étonnante est leur capacité à voir les ultra-violets. Cette vision permet aux rennes de repérer le lichen dont ils se nourrissent : à travers leurs yeux, les lichens deviennent noirs sur la neige blanche, car ils absorbent la lumière ultra-violette. Même effet sur le loup, dont la fourrure absorbe les UV, et qui signale sa présence sans le savoir car sa silhouette dans l’oeil du renne se découpe parfaitement dans ces paysages immaculés. Même l’urine devient visible pour les rennes, ce qui leur permet de repérer la présence de prédateurs ou de congénères. Cette courte vidéo de la BBC permet de voir le loup comme un renne.

Vidéo BBC caribous

Le renne détient le record absolu des plus longues migrations des mammifères terrestres. Il parcourt ainsi près de 5 000 kilomètres par an, au gré des saisons. La preuve ici

En Amérique du Nord, le caribou n’a jamais été domestiqué, mais en Europe et en Asie, les rennes étaient utilisés pour le travail des champs, conduire le traineau du Père Noël, et plus insolite, faire des courses de ski joering en Finlande et ou d’attelage en Russie!

Atelier bricolage

Profitez des vacances de Noël pour fabriquer avec vos enfants une superbe tête de renne à accrocher ! Toutes les explications sont ici.

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom