La vague du CBD

Si le chanvre est connu et utilisé depuis fort longtemps, c’est le CBD ou cannabidiol qui fait actuellement parler de lui. Il est devenu le nouvel ingrédient à la mode dans de nombreux commerces qui ont fleuri un peu partout. En France, il est strictement réglementé et sujet à des controverses récurrentes, malgré des avis favorables de l’OMS.

Un point sur le CBD, sa législation et ses bienfaits.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol ou CBD est le deuxième cannabinoïde le plus abondant dans le plant de chanvre, derrière le THC (tétrahydrocannabinol). Mais à la différence de ce dernier, le CBD n’est pas psychotrope. Dans un rapport officiel de 2017, l’OMS a estimé que la consommation de ce cannabinoïde ne représenterait aucun risque pour la santé publique.

Dans son arrêt au sujet de l’affaire Kanavape*, la Cour de justice de l’Union Européenne a considéré qu’en l’état des connaissances scientifiques et sur la base des conventions internationales en vigueur, le CBD ne constituait pas un produit stupéfiant. Il a également approuvé sa libre circulation sur le territoire européen et jugé illégal l’interdiction en France de la commercialisation du CBD – légalement produit dans un autre Etat membre de l’Union européenne lorsqu’il est extrait de la plante de Cannabis sativa dans son intégralité.

CBD et législation française : le feuilleton continue…

Après une période de flou législatif, le récent arrêté du 30 décembre 2021 autorise « la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale » des seules variétés de cannabis (Cannabis sativa L), ayant une teneur maximum de 0,3 % de tétrahydrocannabinol (THC) – le taux étant passé de 2% à 0,3%. Les produits transformés en huiles, intégrés notamment dans des produits cosmétiques et compléments alimentaires, sont ainsi autorisés.

Mais un nouveau rebondissement vient d’avoir lieu : selon ce même arrêté du 30 décembre 2021, la vente à l’état brut des fleurs et des feuilles aux consommateurs restait interdite – ce qui fragilisait un grand nombre de commerces. Plusieurs professionnels ont alors déposé un recours devant le Conseil d’État, ce dernier vient de suspendre cette décision, à titre provisoire, en attendant que l’instance « se prononce définitivement au fond sur la légalité de l’arrêté contesté ».

Les vertus du CBD en ingestion…

Savez-vous que tout organisme secrète ses propres cannabinoïdes ? On les appelle les cannabinoïdes endogènes. Les récepteurs se trouvent principalement dans le système nerveux central et dans le système immunitaire.

Les premiers récepteurs, ceux du système nerveux central réagissent surtout avec le THC, la molécule psychotrope provoquant des effets euphorisants. Les seconds réagissent plus avec le CBD, qui est reconnu pour son effet relaxant. Il serait efficace contre les troubles du sommeil et l’anxiété.

Le CBD existe à différentes concentrations selon les produits : 1, 3, 4, 6…10 %, le mieux étant de démarrer avec de petites doses pour voir comment on réagit. Solutions naturelles au stress quotidien, les huiles biologiques de CBD de la marque BioBloom sont 100% naturelles, obtenues par extraction au CO2 est dite « à spectre complet » : elle est composée de toutes les molécules actives du chanvre (les cannabinoïdes dont le CBD et le THC (<0,2 %), les terpènes, les acides gras, les vitamines, et enfin les flavonoïdes. La prise d’huile de chanvre doit être adaptée aux besoins de chacun. On met quelques gouttes sous la langue et on attend 30 secondes qu’elles soient absorbées -on peut boire ensuite un verre d’eau si besoin.

Alpha-Cat propose des huiles concentrées à 4, 10 et 20% de CBD.

… Et en cosmétique

En application sur la peau, le CBD a été classé par le Cosmetic Ingredient Database (l’organisme européen qui recense tous les ingrédients cosmétiques et leurs propriétés), comme un ingrédient antioxydant, hydratant, apaisant et anti-séborrhéique en 2020.

Ses vertus anti-inflammatoires et anti-séborrhéiques sont intéressantes pour les peaux à imperfections ou à tendance acnéique Son effet antioxydant contribue à lutter contre l’apparition des signes de l’âge. On lui reconnait aussi des propriétés cicatrisantes et régénérantes.

Jeune marque parisienne, Atelier Populaire a créé toute une gamme de cosmétiques Détente Cellulaire à l’huile de chanvre et au CBD : savon, soin exfoliant, sérum, huile. Le baume au CBD, à base de beurre de karité et enrichi en curcuma, boswellia et en harpagophytum, apporte ses effets relaxants et nourrissants à toutes les peaux qui ont besoin de douceur. L’huile au CBD s’utilise pour des massages circulaires sur toutes les zones sensibles du corps.

Caroline Da-Chavigny

*l’ancien directeur de Kanavape, Antonin Cohen, avait été accusé de commercialiser des produits dérivés du cannabis.

Un commentaire sur l’article “La vague du CBD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.