Entretenir son jardin en automne

0
164
Vues

Le début du mois d’octobre est un moment où l’on a encore fort à faire pour entretenir son jardin ! Alors que l’on récolte les derniers fruits et légumes d’été, on peut semer – bio ! – quelques légumes d’hiver et réaliser des activités comme le paillage et le taillage des haies.                                  Entretenir son jardin en automne

Bon travail au jardin ! 

Entretenir son jardin en automne

Je récolte…

Dans le verger, l’heure est aux dernières récoltes. Et s’il y a des excédents de légumes d’été, il est temps de faire confitures et bocaux !

On ramasse les pommes et poires pour les conserver dans un endroit sec et aéré. Il est aussi temps de récolter le raisin sur les vignes, avant qu’il ne soit trop mûr.

Je plante…

L’épinard

Originaire d’Asie occidentale, l’épinard Géant d’hiver (Spinacia olearea) se plante de juillet à octobre. Riche en vitamines (A, B1, B2 et C) comme en fer, il se déguste cru ou cuit. Cette espèce produit des feuilles rondes, larges et charnues. Il doit être semé dans des sillons profonds, distants entre eux de 25 à 40 cm. L’épinard est très sensible à l’action des engrais.

Les semences d’épinards Bloomsdale peuvent également être semées jusqu’en octobre – de la même façon dans des sillons profonds séparés de 30 cm. Elles nécessitent un arrosage généreux.

Les salades

Plusieurs variétés résistent au froid et vous pouvez les déguster pendant l’hiver : laitue pommée, chicorée, scarole, mâche, roquette… En cas de grand froid, vous pouvez les protéger par un tunnel plastique ou par un voile d’hivernage.

La roquette

Originaire de la famille des crucifères, la roquette provient de la Méditerranée et de l’Asie du Centre-Ouest. Les semences peuvent être plantées de mars à octobre ; elles résistent en hiver en pleine terre, mais doivent être arrosées souvent.

Les arbres fruitiers

Si vous voulez enrichir votre verger, c’est le moment de planter ! L’arbre aux racines nues se met dans un grand trou agrémenté d’un tuteur. Il faut alors praliner les racines, c’est-à-dire les envelopper d’un pralin qui évite la formation de poche d’air entre les racines et la terre. Le pralin s’achète ou se fabrique (mélange de compost, terre, eau et bouse de vache si vous en avez !). Puis couvrez de terre ensuite, puis arrosez généreusement. Le point de greffe doit se trouver au niveau du sol et ne doit pas être enterré.

Je paille…

Pailler, cela veut dire recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux tels que les écorces, copeaux de bois, etc.

Plutôt que de remplir des sacs verts, on passe la tondeuse même s’il y a des feuilles ! On récupère un broyat de feuilles et de gazon qui peut être répandu là où la terre est nue. La terre va ainsi s’enrichir jusqu’au printemps !

Les pieds des arbustes peuvent aussi être paillés, ce qui les protège du froid hivernal.

Je taille mes haies

Les haies sont idéalement taillées deux fois par an, en avril-mai et septembre-octobre. Les arbustes qui composent les haies ont en effet deux périodes de croissance accrue, au printemps et à la fin de l’été. Il convient de les tailler à la fin de ces périodes de croissance.

Laisser un commentaire