Cure détox : Préparer son organisme pour l’hiver

0
95
Vues

On parle souvent de la détox d’après les fêtes ou de celle de printemps, mais le début de l’automne est aussi une bonne période pour faire une petite cure détox et préparer son organisme pour l’hiver.

L’été, on a parfois abusé des apéritifs, le foie est un peu fatigué. Idéal pour faire un petit nettoyage ! L’organisme sera ainsi prêt à affronter l’hiver, débarrassé de ses toxines.

Cure détox : Préparer son organisme pour l'hiver.

Les organes émonctoires

L’organisme est bien fait : il possède ses organes capables de le nettoyer ! Le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau sont ainsi les 5 organes émonctoires. Dans l’idéal, ils font tous chacun bien leur travail et tout se passe pour le mieux.

Mais dans la vraie vie, ils sont parfois encombrés, moins efficaces, et différents symptômes trahissent cet état de fait : des réveils difficiles, une bouche pâteuse, des ballonnements, des imperfections cutanées…

D’où l’intérêt de faire une détox au début de l’automne et repartir du bon pied, surtout avant l’hiver qui met à mal notre énergie…

Cures détox d’automne

La monodiète

Cette pratique adoptée par de nombreux naturopathes consiste à ne manger qu’un aliment pendant trois jours (cinq pour les plus courageux). Alors on mange quand on a faim – on ne reste pas forcément calé sur les horaires classiques des repas, et on boit beaucoup en parallèle.

Il est bien sûr préférable de préparer ses intestins avant de faire la monodiète, en supprimant les matières grasses animales (beurre) et les fromages, puis les féculents et les céréales, pour ne consommer que des légumes cuits et des fruits la veille de la diète.

Qu’est ce que l’on peut manger ?

Du raisin bio, comme du muscat ou du chasselas. Le raisin noir est plus tannique, il est possible d’alterner les deux.

Pour ceux qui ne veulent pas faire la cure intégrale mais partielle, diner des grappes de raisin bio plusieurs jours de suite est une bonne alternative.

Sachez que cette pratique, en raison de la teneur en sucres du raisin, n’est pas adapté aux diabétiques.

Le riz demi-complet est un autre aliment pouvant faire l’objet d’une cure monodiète de quelques jours.

Les plantes détoxifiantes

Plusieurs variétés peuvent aider à nettoyer ses émonctoires (notamment le foie), c’est le cas de l’aubier du tilleul, du romarin, du pissenlit

L’orthosiphon et la pariétaire sont efficaces pour drainer les reins.

Les compléments alimentaires sous forme de gélules ou d’ampoules se prennent en cure de 3 semaines pour une bonne efficacité. Et pour savoir quelle plante privilégier, l‘idéal est de consulter un naturopathe.

La détox d’argile

L’argile est une terre étonnante, capable de retenir l’eau et les minéraux. On connait les propriétés de l’argile pour la peau, purifiante et adoucissante. Lorsqu’on absorbe du lait d’argile, celle-ci emprisonne un certain nombre de toxines, soulageant ainsi le foie dans son travail d’épuration.

Pour une cure détox à l’argile, il faut utiliser de l’argile surfine, verte ou blanche. La préparation se fait la veille : on verse une cuillère à soupe d’argile dans de l’eau filtrée, puis couvrir et laisser toute la nuit. Le matin, boire le « lait d’argile » (sans remuer). Après une semaine, vous pouvez remuer et boire l’ensemble (l’eau d’argile), pour un maximum d’efficacité. Et ce pendant encore deux semaines !

Consulter un médecin avant de faire cette cure, car l’argile avec ses fortes capacités d’absorption peut amoindrir l’effet des médicaments. L’argile est déconseillée aux personnes ayant un transit lent.

Cure détox : Préparer son organisme pour l’hiver.

Laisser un commentaire