Coton, éponges, emballages : n’en jetez plus !

0
588
Vues

L’idée nous traverse régulièrement l’esprit, lorsque l’on ferme nos poubelles (trop) remplies : cette année, je jette moins ! Oui mais comment faire ?

Zéro déchets, réduisez vos emballages

Eponges et coton jetable, même panier !

Remplacez les éponges par des lingettes en microfibre! Sevellia a déjà décrit les formidables propriétés de ces petits bouts de tissus constitués de milliers de fibres, dégraissantes et anti-poussière. Rapidement lavées, elles permettent aussi d’économiser la quantité de produits détergents. Certaines sont spécialement adaptées au nettoyage des vitres. Lavables et rapidement sèches, elles remplacent avantageusement les éponges et l’essuie-tout.

Pour se démaquiller la peau, adoptons la même philosophie ! Le coton, c’est bien, mais il faut en acheter, encore et toujours… Et cette culture est l’une des plus polluantes du monde (25% des pesticides utilisés, sans compter la consommation d’eau). C’est pourquoi les Tendances d’Emma ont développé des carrés démaquillants en coton bio, à double face : l’une en éponge pour les textures fluides et l’autre en éponge pour les laits de toilette. Un filet de lavage est disponible, ce qui facilite leur rangement et leurs lavages (jusqu’à 300!). Les Tendances d’Emma visent le pratique, et ont développé des trousses ou boîtes de présentation pour les carrés propres, et proposent les filets, que l’on peut accrocher à un rebord, pour stocker les carrés utilisés. L’idée : ne pas changer ses habitudes !

Fibao mise sur le bambou pour ses carrés démaquillants et sur l’éponge de bambou pour le démaquillage des yeux. 7 carrés remplacent 4200 cotons jetables !

La cocarde verte vous propose aussi des disques à démaquiller et des lingettes lavables en chanvre et coton bio !

Pour les fesses de bébé

Pour les bébés aussi, il existe des carrés démaquillants, pratiques et réutilisables. Les Tendances d’Emma en proposent en coton bio, Fibao en bambou, idéal pour le change. Aux côtés des 8 lingettes en bambou pour le pipi, figurent 2 lingettes en tigra, dont la face bambou/microfibre se montre particulièrement efficace pour enlever les selles collantes.

Vive le vrac !

Le vrac, c’est futé, cela évite les sur-emballages cartons ou plastiques.

Pour les fruits et légumes, choisissez les sacs en coton bio ou les sacs Bag to Green en lin. Très solides, ils résistent aux bactéries et moisissures. Il en existe aussi pour les légumes longs, le pain (ou la baguette) et la salade.

Même si cela reste timide, le vrac se développe aussi pour d’autres produits : riz, pâtes, fruits secs…, comme le font les magasins certains magasins bio et day by day qui développe l’épicerie en vrac. A explorer !

Tout sauf gourde !

Mieux vaut avoir quelques beaux contenants qu’une multitude de bouteilles plastiques qui finiront de toute façon à la poubelle… Qwetch a développé d’élégantes bouteilles en inox, qui sont ergonomiques, pratiques et étanches. Leur double paroi permet de conserver au chaud ou au froid. Contrairement aux contenants en aluminium, elles ne contiennent ni vernis ni revêtement intérieurs. Joli et sain en somme ! Disponibles en différentes couleurs, elles existent également en deux formats (500 ou 750 ml).

Pour les fans de boissons chaudes, les « travel mugs » sont l’accessoire indispensable !

Et pour les pique-nique de vos enfants, pensez à la boîte colorée, ludique et hygiénique de Bien et Bio. Isotherme et lavable en machine, elle est composée de matériaux bio aptes au contact alimentaire. Une sangle réglable maintient la nourriture en place.

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire