Cette année, je n’aurai pas la grippe (et autres virus) !

0
1
Vues

L’hiver est souvent synonyme de virus en tout genre. Lorsque la baisse de luminosité et l’humidité automnale affectent nos organismes, nous sommes plus enclins à attraper des rhumes ou autres maladies : gastro-entérite, grippes saisonnières, bronchites, etc.

Cela n’est pas sans risque pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

Comment se protéger de façon simple et booster son immunité ?

Système immunitaire naturel hiver

Stopper la transmission des virus

Les virus s’attrapent via l’air, lorsque quelqu’un de contaminé éternue ou tousse. Ou encore par contact, quand on touche des objets porteurs du virus comme les colonnes du métro exposées toute la journée au passage de milliers de voyageurs…

Saviez-vous que le virus de la grippe vit 5 minutes sur la peau, de 8 à 12 heures sur les vêtements et mouchoirs et jusqu’à 48h sur les surfaces inertes (poignées de porte) ? Quelques règles d’hygiène élémentaires s’appliquent donc, sans devenir obsessionnel de la propreté !

C’est encore vrai aujourd’hui, la grande majorité des microbes se transmettent par les mains. Pensez à les laver après avoir pris les transports en commun ou en rentrant chez vous. Idem lorsque vous allez cuisiner ou vous occuper d’un enfant. Et bien sûr lorsque vous vous venez de vous moucher. L’idéal est de laver vos mains avec un savon (solide ou liquide) pendant au moins 30 secondes.

Un geste complémentaire est de se laver le nez avec un spray d’eau de mer tous les jours !

Boostez votre immunité !

Chacun a ses boosters préférés en terme d’immunité : échinacea, propolis, ginseng, shiitaké, etc. Vous pouvez essayer et voir celui qui vous correspond le mieux ! L’idéal est de faire une cure au moment où l’on commence à se sentir fatigué, ou même avant en prévention.

Et dès qu’un symptôme apparaît, réagissez vite ! Les virus ne résistant pas à la chaleur, faites des inhalations aux huiles essentielles de ravintsara et d’eucalyptus radié en cas de début de rhume ou de rhino-pharingite. Pour la gorge, buvez des jus de citron au miel.

L’huile essentielle de thym est aussi reconnue pour lutter contre les infections respiratoires grâce à son action antibactérienne à large spectre. Il existe également sous forme de teinture mère.

Et n’oubliez pas d’agrémenter vos plats avec de l’ail et de l’oignon, excellents anti-infectieux. De la même manière, offrez-vous des huîtres si vous aimez cela, car elles regorgent de zinc, un oligoélément anti-infectieux remarquable. Quant à l’iode qu’elles apportent, elle est le carburant de la thyroïde qui dirige le fonctionnement central du métabolisme ! Un manque d’iode et l’organisme s’épuise ! A savoir : six huîtres couvrent cinq fois les besoins journaliers en zinc.

Vive les soupes et les tisanes !

Chou, radis noir, racine de navet… Ces légumes et condiments riches en dérivés soufrés au pouvoir anti-infectieux sont de bons alliés pour rester en forme pendant l’hiver. Régalez-vous de soupes et de potées de légumes !

Quant aux tisanes, privilégiez celles qui contiennent du thym, un antibactérien irremplaçable contre les infections des voies respiratoires. Un bon mélange est un mix de feuilles thym et de sarriette, à faire bouillir 2 mn puis à laisser infuser.

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom