Protéger sa peau de la pollution

Lorsqu’on habite en ville, difficile d’échapper à la pollution. Démaquillage, soin, bouclier anti-pollution… Comment protéger notre peau des divers polluants ?

Bien se démaquiller

Une peau qui accumule la pollution, perd de son éclat. D’où l’intérêt de bien se démaquiller, et ce, même si l’on ne s’est pas maquillé dans la journée. Quelle que soit la forme que vous choisissiez, huile, lait, eau micellaire, mousse, les formules bio nettoieront en douceur les divers polluants de la surface de la peau. L’eau micellaire Anti-Pollution d’Esthetica Pure Nature, à base de jus d’aloé vera et d’extrait de guimauve, nettoie par exemple parfaitement toute trace d’impureté.

Le démaquillage se termine par un spray ou un passage de lingette en coton imbibée d’eau florale, afin de purifier au maximum : bleuet, rose… Ces eaux florales apaisent l’épiderme et luttent contre l’effet des radicaux libres.

Appliquer un soin de jour

La peau possède sa propre capacité de régulation face à la pollution. Le problème est l’accumulation. L’idéal est de choisir des soins riches en antioxydants, capables de lutter contre les radicaux libres multipliés par la pollution, et en composés hydratants capables de régénérer la peau. On trouve comme composés antioxydants le coenzyme Q10, la vitamine E, la vitamine C, les extraits végétaux (carotte, romarin), certains extraits d’algues, les polyphénols, l’huile d’argan, d’abricot, d’avocat, de moringa…

En matière d’hydratation, les huiles végétales biologiques sont aussi excellentes, ainsi que le beurre de karité.

Après un démaquillage, la peau se nourrit des actifs hydratants des crèmes biologiques, riches en huiles végétales et en extraits végétaux et dénués d’ingrédients « vides » (comme les silicones). Cette couche protectrice sera utile toute la journée.

Les boucliers anti-pollution

Rien de tel que d’appliquer un bouclier urbain, capable de protéger la peau contre la pollution. C’est le cas du complexe anti-pollution Bouclier Urbain de Thibene. Son secret : un mélange d’huiles végétales et d’huiles essentielles. L’huile d’argan, antioxydante, prévient les signes de l’âge. L’huile de carotte, riche en tocophérols, en vitamines A et E, apporte élasticité et éclat de la peau. L’huile de noyau d’abricot, l’huile de germe de blé et d’avocat viennent compléter cette composition. L’huile essentielle de bois de rose possède des effets curatifs sur les peaux fatiguées. L’huile essentielle de citron tonifie et détoxifie.

Le Bouclier Bio des Laboratoires BioRecept contient un complexe anti-pollution breveté, en plus du beurre de karité, huile de jojoba, aloe vera et vitamine E.

Le maquillage bio : une protection supplémentaire

Pour celles qui aiment se maquiller, le fond de teint ou la BB crème apportera une protection supplémentaire. Les produits de maquillage biologique sont aussi composés d’huiles végétales, d’extraits végétaux protecteurs et de pigments. C’est le cas des poudres, qui matifient le teint et procure un effet bonne mine. Idéal pour rehausser le teint tout en le protégeant !

Les masques purifiants

Une fois par semaine, appliquer un masque purifiant exercera une action en profondeur sur la peau, en la débarrassant de toutes les impuretés.

Caroline Da-Chavigny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.