Pourquoi manger bio ?

Manger bio est-il meilleur pour la santé ? Pour l’environnement ? La Journée européenne de la bio, organisée par les INTERBIO régionales et l’Agence BIO le 23 septembre, est une belle occasion de connaître les bonnes raisons de manger bio.

Sevellia vous explique le dessous des cartes.

 

Manger bio est meilleur pour la santé des agriculteurs 🧑‍🌾

 

 

Des émissions de télévision aux articles scientifiques, cela n’est plus un mystère que les pesticides altèrent notre santé. Et tout d’abord celle des agriculteurs qui les manipulent et les utilisent.

 

 

Un rapport d’expertise collective de l’Inserm publié en 2013 puis actualisé en 2021 confirme la présomption forte d’un lien entre l’exposition aux pesticides et de nombreuses pathologies. En 2013 étaient cités : lymphomes non hodgkiniens (LNH), myélome multiple, cancer de la prostate, maladie de Parkinson, troubles cognitifs, bronchopneumopathie chronique obstructive et bronchite chronique. En 2021, viennent s’ajouter d’autres données disponibles concernant les pathologies respiratoires : les cancers du rein et de la vessie, ainsi que les sarcomes des tissus mous. En outre, une présomption forte a été mise en évidence pour deux pathologies supplémentaires chez les agriculteurs : les troubles cognitifs et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)/bronchite chronique.

L’agriculture bio n’autorise pas les pesticides de synthèse, mais un certain nombre de pesticides naturels. Elle privilégie néanmoins la prévention, en utilisant des techniques de cultures spécifiques (rotation des cultures), des variétés de semences organiques résistantes aux maladies ainsi que des alternatives biologiques pour lutter contre les organismes nuisibles.

Cet état de fait protège grandement la santé des agriculteurs.

 

Manger bio est meilleur pour la santé 🥗

 

Consommer des aliments bio permet d’ingérer beaucoup moins de pesticides : le rapport de l‘Autorité européenne de sécurité des aliments de 2019 indique que 86,3 % des produits bio analysés ne contiennent pas de résidus de pesticides quantifiables, contre 55,4 % pour les produits conventionnels(1). Bilan : cela réduit nettement le risque de maladies en lien avec cette intoxication.

 

Dans un article de la revue JAMA, une étude qui a été menée sur 70 000 adultes français pendant 7 ans, répertoriés selon leur consommation de bio (mangeant souvent, occasionnellement, ou jamais d’aliment bio), conclut que les aliments bio diminueraient de 25 % le risque d’apparition de cancer.

Autre point important, on peut manger la peau des légumes et des fruits (après lavage à l’eau) sans risquer d’avaler les résidus de pesticides. Or, c’est souvent dans la peau que l’on trouve un concentré de nutriments. Un exemple, la peau de la pomme contient 2 à 6 fois plus d’antioxydants, 2 à 3 fois plus de flavonoïdes, 4 à 6 fois plus de vitamine C que sa chair.

Il est aussi prouvé que de manière générale, les aliments bio sont plus riches en nutriments de 30%. On note de 19 à 68% en plus d’antioxydants comparé aux aliments conventionnels, plus d’omega-3, plus de vitamines, plus d’oligoéléments… Un exemple : l’étude de l’Université de Newcastle (2014-2016) confirme une teneur supérieure en polyphénols dans les fruits et légumes bio, une richesse naturelle du lait bio en omega-3 et en acides gras polyinsaturés de la viande bio.

Et pour couronner le tout, les consommateurs de bio sont moins touchés par le surpoids (étude BioNutriNet).

 

Manger bio est meilleur pour la planète 🌍

L’agriculture bio a à cœur de favoriser la biodiversité et respecte la fertilité des sols contrairement à l’agriculture intensive qui les épuise et les pollue parfois pour des décennies.

L’étude BioNutriNet, menée par Solagro, a en outre montré que sur le plan environnemental, l’alimentation du consommateur bio nécessite 23 % de surfaces agricoles en moins par rapport au consommateur conventionnel. De même pour la quantité d’énergie qui est réduite : -26 % et -37 % d’émissions de gaz à effet de serre (de la production agricole) par rapport au consommateur conventionnel.

 

L’alimentation bio se montre bénéfique à plusieurs niveaux : pour la santé des agriculteurs, celle des consommateurs et pour la planète. Profitez de cette alimentation saine avec Sevellia !

 

Caroline Da-Chavigny

 

(1) Etude résidus de pesticides dans les aliments : le point sur la situation dans l’UE

Un commentaire sur l’article “Pourquoi manger bio ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.