Nos conseils pour garder le moral pendant ce reconfinement

L’annonce de reconfinement est un coup très dur pour tout le monde. Economiquement pour un grand nombre de travailleurs français, moralement pour les adultes comme les enfants, même si ces derniers pourront continuer d’aller à l’école – ce qui n’est pas le cas des étudiants post-bac.

Après un instant de sidération, nous pouvons penser à ce que nous allons mettre en place pour rester en forme moralement et physiquement.

Quelques conseils pour garder le moral dans cette période mouvementée.

 

Garder le rythme

Continuer à prendre soin de soi et des proches est une priorité, car rien ne serait pire que de se laisser aller… Pour ceux qui continuent de travailler, une partie va le faire en télétravail. Lorsqu’on reste chez soi, on peut avoir la tentation de ne plus faire attention à sa façon de s’habiller, de manger, etc.

Mais il est essentiel de conserver un rythme quasi normal : on s’habille et on se prépare comme si on allait sortir. Se coiffer, se maquiller, pourquoi pas… L’esprit est ainsi mieux préparé et l’image que l’on renvoie a son importance !

Et suite à l’expérience du premier confinement pendant lequel certains n’ont plus compté leurs heures en télétravail, conserver des horaires décents et des moments en famille semble prioritaire.

Si on a des enfants, le rythme scolaire est conservé, on reste donc dans une dynamique propre à l’école. Mais le bien-être psychique des enfants est également essentiel dans cette période incertaine et stressante. Etre à l’écoute de leurs interrogations apparaît très important.

 

Bien se nourrir

Pauses bienvenues pendant la journée, les repas permettent de souffler un peu. Pour continuer à ingérer son quota de vitamines et de nutriments essentiels, et ne pas dériver vers une alimentation déséquilibrée, on continue de faire les courses au marché, ou dans des magasins de proximité qui privilégient la qualité et la fraicheur, et parfois le bio.

Les produits d’épicerie salée ou sucrée, qui se conservent longtemps, peuvent aussi s’acheter en ligne, comme sur le site de Sevellia qui les propose bio. Sevellia propose aussi de multiples produits alimentaires bio : thés, tisanes, riz, céréales, farines, boissons, vins, produits vegan…

Idée pratique : penser ses menus à l’avance, pour ne pas y réfléchir à chaque repas ! Et congeler si nécessaire.

 

Prendre l’air

On a une heure, et bien sortons ! Prendre l’air, bouger, marcher est essentiel. Surtout en cette période où la luminosité baisse et pendant laquelle on bouge naturellement moins.

 

Instaurer des rituels

A l’heure où nos déplacements ne sont plus libres, instaurer des rituels peut être un moyen de reprendre les rênes de notre quotidien. Pour certains, ce sera 15 minutes de yoga le matin, pour d’autres, sortir à midi faire son heure d’exercice. D’autres aiment cuisiner et s’accorderont des moments de préparation festive.

Pendant les WE, les loisirs créatifs – dessiner, peindre, coudre, tricoter – sont d’excellentes occupations qui demandent concentration et plaisir. Et bien sûr la lecture, que beaucoup de gens aiment, grâce à la capacité de s’évader ou de s’instruire ! La sélection de Sevellia comporte des livres pour enfants, d’autres sur la santé au naturel, d’autres sur les médecines alternatives…

Chacun, selon ses centres d’intérêt et ses capacités, peut instaurer quelque chose qui lui fera du bien pendant les semaines à venir.

 

Conserver le lien

Le gouvernement a bien compris, isoler les personnes âgées n’est pas une solution. La solitude peut être pire que tout ! Alors on maintient le lien, par les visites, en appliquant les gestes barrières, le téléphone ou autre.

 

Se faire du bien

Ce mois de novembre aux annonces sombres peut être l’occasion de se faire du bien. S’offrir une huile de massage, diffuser des huiles essentielles apaisantes dans on intérieur comme celle d’orange douce, un ballon de yoga pour ne pas rester figé sur sa chaise pendant des heures mais au contraire faire bouger son bassin, une lampe de luminothérapie pour faire le plein de lumière…

Faites-vous plaisir avec des produits sains et naturels !

 

Caroline Da-Chavigny

 

NB : la diffusion et l’inhalation d’huiles essentielles sont déconseillées chez les personnes asthmatiques, épileptiques ainsi que les jeunes enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.