Huile d’argan : bienfaits et utilisations

Originaire du sud-ouest du Maroc, l’arganier donne des fruits en forme de noix, qui renferment d’un à trois amandons, dont on extrait la précieuse huile d’argan.

Parfaitement adapté à l‘écosystème aride local, cet arbre endémique de la région modèle les paysages marocains depuis des siècles. Surnommé « arbre de fer » et « providence » par le botanique Emberger, l’arganier est aujourd’hui menacé en raison d’un marché peu soutenable, limitant sa régénération naturelle. Cet état de fait nécessite plus que jamais une gestion durable de cette ressource naturelle.

Fortement sollicitée depuis plusieurs années, l’huile est en effet devenue un incontournable atout beauté grâce à ses remarquables propriétés nourrissantes.  Rappelons qu’elle est très précieuse, car il faut environ 35 kg de fruits pour obtenir 1 litre d’huile. Au Maroc, elle s’utilise aussi beaucoup en cuisine.

Zoom sur une huile exceptionnelle.

 

L’huile d’argan en cuisine

Pour obtenir l’huile alimentaire, les amandons du fruit de l’arganier sont généralement torréfiés, ce qui apporte un parfum grillé se rapprochant de celui de la noisette. Dans le cas de l’huile cosmétique, les amandons sont pressés à froid, l’huile obtenue est alors sans odeur et de couleur plus claire.

En cuisine, l’huile d’argan peut être chauffée légèrement, mais pas grillée !

L’huile d’argan bénéficie d’une composition équilibrée en acides gras polyinsaturés, avec 36% d’acide linoléique (les Oméga-6) et 43% d’acide oléique (Oméga-9). Elle renferme aussi des tocophérols, des polyphénols, qui sont des antioxydants, ainsi que des stérols et du squalène.

Au Maroc, on la verse sur du pain, en assaisonnement des salades, légumes grillés ou des poissons, avec lesquels elle se marie très bien. Elle rentre aussi dans la composition du Amlou, une pâte à tartiner à base d’amande en poudre, miel et huile d’argan.

 

Des propriétés cosmétiques exceptionnelles

L’huile d’argan et la peau

Sa richesse en acides gras et en antioxydants la rend particulièrement adaptée aux soins cosmétiques, qu’elle soit utilisée pure – elle peut remplacer la crème de jour ou de nuit – ou en mélange avec un soin habituel.

L’huile d’argan se montre très nourrissante et protectrice pour la peau. Favorisant la restauration de son film hydrolipidique, elle lui redonne de l’élasticité et de l’éclat. Elle prévient également le dessèchement et exerce une action anti-âge.

Elle est aussi capable d’apaiser les irritations ainsi que les brûlures superficielles.

 

L’huile d’argan et les cheveux

Bénéfique également pour les cheveux, l’huile d’argan peut se laisser poser en masque – si possible toute la nuit – et être rincée au matin, pour des cheveux nourris et brillants.

Pour se faire, répartir l’huile sur toute la chevelure. Masser le cuir chevelu, puis passer un coup de peigne. Enrouler alors votre chevelure dans une serviette tiède, puis laisser poser.

Après le temps de pause (de 20 minutes à une nuit entière), laver votre chevelure avec un produit doux.

 

L’huile d’argan et les ongles

Après s’être lavé les mains, on les plonge dans un bain d’huile d’argan agrémenté d’un zeste de citron. Après 10-15 minutes, les ongles seront régénérés !

 

Caroline Da-Chavigny

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *