Les trésors de la ruche

Les abeilles sont des insectes indispensables à la survie humaine. Outre leur rôle de pollinisateurs, essentiel à l’écosystème terrestre, leurs produits issus de la ruche sont de véritables trésors nutritionnels particulièrement intéressants en période pré-hivernale pour soutenir le système immunitaire.

Au nombre de sept – le miel, le pollen, la propolis, la gelée royale, la cire, le pain d’abeille, le venin – les produits de la ruche ont de multiples bienfaits à nous offrir.

De l’importance des abeilles

Indispensables à l’écosystème, les abeilles contribuent à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs et des plantes cultivées. Les abeilles sont indispensables à quatre grands domaines de notre agriculture : l’agriculture fruitière, les grandes cultures oléagineuses et protéagineuses (dont le tournesol), le maraîchage et les cucurbitacées et la production de semences.

Le miel

Le produit le plus connu, le miel, provient de la transformation du nectar, une substance sucrée sécrétée par les glandes de certaines fleurs, les fleurs mellifères. L’abeille aspire le nectar dans son jabot puis de retour à la ruche, le régurgite dans d’autres jabots d’abeilles ouvrières. Ce phénomène, réalisé de façon très rapide, est appelé trophallaxie. Au cours de ce dernier, le nectar se concentre en sucres de plus en plus simples (fructose, glucose). Le nectar est ensuite déposé dans les alvéoles, dans lesquelles il terminera sa transformation.

On prête au miel des vertus antioxydantes, antiinfectieuses et cicatrisantes.

La gelée royale

Secrétée par les glandes des jeunes abeilles ouvrières, la gelée royale représente la nourriture exclusive de la reine. Riche en protéines, minéraux et nutriments divers (sucres, lipides), la gelée royale exerce un effet revitalisant et tonifiant sur l’organisme. Elle soutient également le système immunitaire.

La propolis

La propolis est un enduit que les abeilles fabriquent à partir des diverses résines qu’elles recueillent sur les bourgeons et l’écorce des arbres (bouleau, sapin, cerisier…). Jouant un rôle protecteur contre les agents pathogènes dans la ruche, elle agit comme un véritable désinfectant naturel. Elle sert aussi à colmater les parois, protégeant contre l’air et les intempéries.

Elle présente des propriétés anti-bactériennes, anti-fongiques et anti-virales. Elle lutte efficacement contre les infections hivernales.

Le pollen

Récolté par les abeilles sur les étamines des fleurs, le pollen cru peut être considéré comme un « super aliment » très complet. Sa richesse unique en ferments lactobacilles, en enzymes, en protéines (végétales), en glucides, en minéraux, en oligoéléments, en anti-oxydants, contribue à renforcer l’organisme et à réguler les fonctions intestinales. Il existe de nombreuses variétés de pollen : de ciste, de saule, d’aubépine, de bruyère…

Pour une bonne conservation, le pollen frais doit être conservé au réfrigérateur.

Le pain d’abeilles

Récolté puis déposé dans des alvéoles, le pollen cru fermenté par les abeilles, dans les conditions naturelles de la ruche, se transforme en pain d’abeilles en environ 3 mois. Les abeilles ajoutent au pollen une petite quantité de miel, de la propolis, des enzymes et de la cire pour produire le pain d’abeilles. Dans une ruche, très peu de pain d’abeilles est récolté car il constitue la nourriture de base des abeilles.

Source importante de protides, de glucides, de microéléments et de vitamines, le pain d’abeilles contribue à restaurer la flore intestinale et à éliminer les toxines. Il a également un effet hépatoprotecteur et est bénéfique pour les personnes souffrant d’anémie.

La cire d’abeille

La cire d’abeille est la cire naturelle particulière sécrétée par les abeilles à miel, qui en font les alvéoles de leur ruche. Elle présente des qualités filmogènes, hydratantes, protectrices et anti-statiques. Elle entre dans la composition de produits cosmétiques ou de bougies, peut être utilisée pour cirer meubles et parquets ou encore dans la fabrication de bee-wraps, les emballages alimentaires réutilisables.

Le venin d’abeille

Le venin d’abeilles peut être utilisé pour soulager les douleurs rhumatismales et arthrosiques. Une thérapie avec du venin d’abeille doit cependant se faire sous surveillance médicale, certaines personnes y étant allergiques.

Le venin est aussi ajouté dans certains produits : miel, gels énergétiques, cosmétiques…

Caroline Da-Chavigny

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *