Les bienfaits de la figue

Fruit délicieux et moelleux à déguster en été et jusqu’en octobre, la figue aime la chaleur. Le pourtour méditerranéen, son lieu de prédilection, lui offre un terrain propice. Issue de cultures millénaires, elle a nourri les anciennes civilisations de ce pourtour au même titre que l’olive, le raisin ou les dattes.

Fait singulier, la figue n’est pas un véritable fruit mais une inflorescence. Les fleurs éclosent en effet à l’intérieur du réceptacle, qui donneront ensuite les fruits que nous mangeons. Et lorsque nous croquons une figue, nous dégustons plusieurs fruits en même temps !

Quelles variétés choisir ?

La figue peut être verte (ou blanche), grise (ou rouge) ou noire (ou violette). Il existe deux types de figuiers. Le figuier unifère ne produit qu’une seule fois par an, en fin d’été (août-septembre). On y retrouve la belle figue violette de Solliès, qui bénéficie d’une AOP et d’une AOC (Appellation d’Origine Protégée et Contrôlée).

Les figuiers bifères donnent deux récoltes par an, une première fois entre juin et juillet puis encore une fois en automne (fin août jusqu’en octobre selon la variété et le climat). On y trouve les variétés Longue d’août, Blanche de Versailles, Grise de Tarascon, Sultane…

Pour en profiter au maximum, on se rappelle que les figues fraîches sont fragiles et ne se gardent pas plus de 24h.

Des vertus nutritionnelles très intéressantes

Nourrissante et facile à digérer, la figue apporte environ 65 kcal/100g en raison des glucides qu’elle contient. Elle contribue aux apports en fibres, principalement insolubles, en potassium, phosphore et magnésium, oligo-éléments (fer, cuivre) et vitamines du groupe B. La figue renferme également une quantité intéressante de calcium. Pour un apport conséquent en calcium, miser sur les figues sèchées, qui en apportent 160 mg pour 100 g.

Sa richesse en fibres améliore le transit et exerce un effet laxatif, idéal en cas de constipation passagère (à éviter en cas d’intestins irritables). Elle aide également à réguler le taux de cholestérol.

Les figues à la pelures foncées renferment aussi des antioxydants (composés phénoliques et caroténoïdes), efficaces pour lutter contre les effets néfastes des radicaux libres.

La figue séchée : une bonne énergie !

Les sportifs adorent ! Et pour cause, les figues séchées sont énergétiques (250 kcal/100 g) et apportent fibres, magnésium, fer, calcium. Les figues séchées contribuent également à réduire l’acidité du corps par leur action alcalinisante.

C’est un en-cas futé qui se déguste toute l’année !

La figue, un parfum plein de soleil

La figue dégage une note très appréciée des parfumeurs et des personnes en recherche de cette senteur fruitée et ensoleillée. Comme on n’obtient pas d’huile essentielle à partir de la figue, la senteur est obtenue à partir d’autres essences.

De beaux parfums vous feront vibrer avec leurs notes de figue !

Caroline Da-Chavigny

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *