L’argent colloïdal, un anti-infectieux puissant

Argent colloidal bio

L’argent est un mot qui fait rêver : bijoux et richesse y sont associés ! Mais moins nombreux sont ceux qui connaissent les bienfaits de l’oligo-élément naturel « argent » sous sa forme colloïdale.

Connu depuis l’Antiquité, il est utilisé pour ses propriétés anti-infectieuses. Selon le docteur Harry Margraf, qui travaillait à l’université Washington de Saint Louis, l’argent est « la meilleure arme contre les microbes » (Science Digest, 1973).

 

Une utilisation historique

Déjà Hippocrate conseillait la « fleur d’argent » pour traiter les ulcères et blessures ! Grecs, Perses et Romains l’utilisaient couramment. Les boissons étaient conservées par les classes sociales supérieures dans des récipients en argent, ce qui permettait de les garder plus longtemps. Les riches de ce monde ont sûrement été préservés davantage des épidémies grâce à leurs couverts et pots en argent !

Les hôpitaux en ont fait largement usage avant la découverte des antibiotiques. Il a été notamment employé pendant la première guerre mondiale. Les préparations d’argent colloïdal se présentaient alors sous forme de solutions ou de crèmes. Un collyre à base de nitrate d’argent (1%) a aussi été très longtemps dispensé aux nouveau-nés afin d’éviter les infections oculaires – son utilisation n’est plus systématique.

Bref, l’argent possède des propriétés anti-virales, anti-bactériennes et anti-fongiques étonnantes. Eclipsé par l’apparition des antibiotiques modernes (comme la pénicilline), son utilisation a vite décliné. L’apparition de souches résistantes aux antibiotiques pourrait lui redonner un intérêt certain, mais les décisions émanant des organismes de santé ne vont pas dans ce sens en raison de controverses encore actuelles à son sujet – malgré les nombreuses études démontrant son efficacité. L’institut Katharos, qui a longuement approfondi le sujet, a ainsi dénombré plus de 100 études récentes provenant de 25 pays dans plus de 30 journaux médicaux !

Anti-infectieux et bon pour la peau

La législation européenne actuelle ne permet plus, depuis 2010, la commercialisation de compléments alimentaires à base d’argent colloïdal – ce qui n’est pas le cas aux Etats-Unis, au Canada, en Suisse ou encore en Australie. Les produits vendus aujourd’hui en France sont donc classés dans les produits cosmétiques. Ses effets cicatrisants et purifiants sont d’ailleurs réputés. Il est préconisé pour de nombreux problèmes de peau : eczéma, psoriasis, acné, couperose, rosacée…. Il existe sous forme de sprays pour une utilisation facile.

Dans tous les autres pays où il est encore autorisé comme complément alimentaire, il est utilisé pour stimuler le système immunitaire (par exemple en prévention contre les maladies hivernales) et lutter contre les maladies infectieuses. Certains vétérinaires l’utilisent également pour traiter leurs animaux.

Sa fabrication actuelle

L’argent colloïdal est défini comme étant “une solution composée de particules d’argent dans de l’eau”. La fabrication de l’argent dit colloïdal se fait selon deux techniques : par électrolyse d’électrode d’argent dans de l’eau ultra-pure, qui permet d’obtenir une solution ionique (comme le fait l’institut Katharos et le Laboratoire BioColloïdal) ou par mise en suspension de microparticules d’argent dans de l’eau tous deux de qualité pharmaceutique. Les dosages ont été optimisés pour une assimilation maximale et sans risque.

Pour aller plus loin :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *