Laits infantiles : choisissez les meilleurs !

0
1884
Vues

Pouvoir nourrir son bébé est une chance, et l’allaitement reste la solution idéale « nutritionnellement » parlant. Mais pour différentes raisons, certaines femmes ne le peuvent ou ne veulent pas. Fort heureusement, il existe d’excellents laits pour bébés !

meilleur lait pour bébé bio

Petit rappel sur le lait humain

C’est assez magique de se dire que le corps humain est capable de produire du lait parfaitement adapté à son bébé. Le premier lait que le bébé boit au sein est le colostrum, très riche en protéines et anticorps. Très épais mais très digeste, cette sorte d’antibiotique naturel suffit à l’alimentation du bébé dans les 48 à 72 h après sa naissance.

Le lait maternel ne cesse ensuite d’évoluer, il se modifie et en qualité et en quantité en fonction des besoins du bébé au fil des semaines et même selon les moments de la journée ! Les composants majeurs du lait maternel sont : l’eau (87,5 % environ), les glucides (7 % environ), les lipides (4 % environ), les protéines (1 % environ) et les micronutriments (0,5 % environ) dont les précieux anticorps et enzymes !

Premier constat : la teneur en protéines du lait de femme, comprise entre 8 et 12 g/l, est nettement inférieure à celle des autres mammifères – le lait de vache en contient trois fois plus.
Néanmoins, elle est parfaitement adaptée aux besoins du nourrisson en raison d’une excellente absorption et d’un profil de ses acides aminés tout à fait adéquat. Le lactosérum, très digeste, constitue la moitié des protéines du lait maternel (6 g/l). A noter que le lait maternel est exempt de β-lactoglobuline, une protéine du lait de vache potentiellement allergisante pour l’être humain, et contient un faible taux de caséine, une protéine à digestion lente majoritaire dans le lait de vache.

Du côté des matières grasses, les triacylglycérides, composés d’acides gras saturés et insaturés, sont la catégorie la plus présente dans le lait maternel, à raison de plus de 98% de la teneur en graisse totale. Les acides gras polyinsaturés à longue chaîne (dont le DHA), dont la teneur dans le lait dépend de l’alimentation de la mère, sont de toute première importance car ils s’accumulent dans les membranes lipidiques du cerveau et de la rétine du bébé.

Holle : l’exigence pour les bébés !

Les laits infantiles se divisent en plusieurs catégories : le lait 1er âge, de la naissance jusqu’à 6 mois, qui peut aussi servir de transition si la mère arrête l’allaitement ; le lait 2ème âge jusqu’à 10-12 mois ; puis le lait de croissance à partir d’un an.

Sevellia propose sur son site les laits de la société Holle, l’un des plus anciens fabricants européens d’aliments biologiques pour bébé. Cette marque suisse n’utilise que des ingrédients issus de l’agriculture biologique ou biodynamique et qui n’ont jamais reçu d’engrais chimiques ou de pesticides.

Inspirés du lait maternel dans sa composition, les laits infantiles sont fabriqués à partir de lait Demeter, issu de vaches élevées de façon respectueuse : pâturage régulier, vie en petits troupeaux, et absence d’écornage ! Non seulement ce processus est douloureux, mais en outre les cornes jouent un rôle dans le processus de digestion des ruminants.

Les laits sont naturellement sans sucre ajouté (il n’y a que le glucide naturellement présent dans le lait, le lactose) et sans gluten. Les matières grasses sont apportées par les huiles végétales : palme, colza, tournesol. Le lait contient en outre toutes les vitamines et sels minéraux nécessaires : vitamine C, vitamine E, niacine, D-Pantothenate de calcium, vitamine A, vitamine B1, vitamine B6, vitamine B2, acide folique, vitamine K, vitamine D ; carbonate de calcium, sulfate de zinc, sulfate de cuivre, sulfate de manganèse, séléniate de sodium.

Des précieux alliés pour la croissance des tout petits !

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom