Je survis à la rentrée

0
57
Vues

Pas question de se laisser déborder à la rentrée et de retomber dans les pièges du stress ! Chaque rentrée est l’occasion de remettre à plat certaines habitudes, mais ne pas se remettre trop de pression est important.

Quelques conseils pour une rentrée zen !

Je visualise mes meilleurs souvenirs et surveille mes pensées

Le rythme change à la rentrée, et les contraintes réapparaissent. Mais on peut choisir de ne pas se laisser enfermer dans la spirale « rentrée, boulot, dodo ». Comment ? En respirant régulièrement par exemple, en pensant à ses meilleurs souvenirs de vacances. Fermer les yeux, imaginer la belle plage ou le vent doux et tiède, les montagnes et leur belle lumière… Et l’esprit s’apaise instantanément !

Les pensées ont un fort pouvoir, positif ou négatif selon les circonstances. Et pour ne pas se laisser déborder par les pensées parasites, la méditation est un bel outil !

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons le monde ». Bouddha.

Je vis le moment présent

L’une des clés pour vivre plus sereinement est de s’investir vraiment dans ce que l’on fait, même les choses que l’on aime moins. Autant il y a des moments où l’on peut rêvasser, laisser l’esprit voyager, autant lorsque l’on fait quelque chose, il est préférable de le faire pleinement. Car réaliser une tache à la va-vite ou en étant pressé de passer à autre chose ne fera naître qu’un moment désagréable, source de tensions et de mécontentement.

Lorsque l’on fait ses courses, on reste concentré sur ce que l’on choisit, en évitant les pensées parasites « ah je déteste faire les courses » si tel est le cas ! Il y a toujours des contraintes lors de la rentrée mais autant le faire dans le meilleur état d’esprit possible et en lâchant prise.

Lorsque l’on cuisine, de la même façon, on regarde vraiment ses produits et ingrédients, que l’on choisit sain et bio, on touche les aliments, on sent… Plus on est connecté à ses sens, plus on s’ancre dans le présent ! Et cuisiner des produits de qualité nous fait nous sentir mieux.

Petit clin d’œil :  les enfants sont d’excellents guides, car pour eux, la vie c’est maintenant !

J’investis mon corps

Nous habitons notre corps mais on ne réalise pas toujours à quel point il est précieux. Ou on en prend conscience en cas de problème, ce qui n’est pas souhaitable…

Être connecté à ses sensations corporelles fait partie des apprentissages essentiels pour prendre soin de soi. De nombreuses techniques aident en outre à se réconcilier avec son corps : yoga, massage, exercices doux, respiration…

Pour retrouver un équilibre physiologique, le livre du docteur Salmanov « Secrets et sagesse du corps » redonne des principes antiques ainsi que la voie pour contribuer à sa bonne santé ou sa guérison.

Donc même si on a beaucoup de choses à faire, on prend le temps de soigner et d’entretenir son corps !

Je suis dans la gratitude

Parce que l’on a parfois tendance à regarder le verre à moitié vide plutôt que le verre à moitié plein, il est bénéfique de savoir pratiquer la gratitude. Réaliser ce qu’il y a de positif dans nos vies grâce à une conscience lucide et le reconnaître.

Le docteur en psychologies Robert Emmons a d’ailleurs écrit un livre « La gratitude, cette force qui change tout » (collection L’esprit d’ouverture), en expliquant que la gratitude a un effet positif sur la santé ! Ceux qui la pratiquent prennent plus soin d’eux et ont un meilleur moral ! 

Je vais au salon zen

Le salon zen qui aura lieu du 26 au 30 septembre à l’espace Champerret à Paris est une belle occasion de poursuivre sa quête d’épanouissement personnel et sa quête de sens.

Une façon de reconnecter avec son énergie positive et de démarrer l’année scolaire du bon pied !

Laisser un commentaire