Détox à l’eau des bois : la sève de bouleau

Eau de bouleau bio

C’est quand les dernières neiges fondent, que la sève remonte, avant que les bourgeons ne sortent que l’on récolte « l’eau végétale » du bouleau pour le grand nettoyage de printemps de notre organisme. Avec Sevellia.com, éliminer vos toxines de l’hiver grâce à l’élixir de la forêt !

Eau de bouleau bio

Les propriétés drainantes et diurétiques de la sève étaient connues dès le Moyen-Age. Depuis, on a confirmé ses vertus médicinales exceptionnelles ! Elle contribue à améliorer les problèmes de peau (couperose, dartres, eczéma, acné). Anti-inflammatoire, elle soulage les affections rhumatismales, aide à l’élimination de l’acide urique et combat l’hypercholestérolémie.

Elle est également pleine de minéraux tels que calcium, potassium, magnésium, phosphore, zinc, manganèse, fer, chrome, sélénium, cobalt, or, silicium, cuivre et lithium. Les études menées par l’Université de Riga, en Lettonie, prouvent que la sève de bouleau dispose de fortes propriétés antioxydantes et retarde les effets du vieillissement cérébral ! Appelée « élixir de jeunesse » dans les pays nordiques, elle booste nos défenses immunitaires. On lui reconnait également des propriétés amaigrissantes et anti-cellulite !

Bref, cette sève généreuse et naturelle est l’alliée idéale pour sortir de l’hiver et recharger ses batteries.

En cure de 21 jours

La sève de bouleau : Elle est transparente comme de l’eau, avec un petit goût boisé que certains adorent et d’autres, beaucoup moins. Boire un verre chaque matin à jeûn, pendant 3 semaines.

Pour une cure complète, il faut prévoir environ 5 litres. Elle se conserve au réfrigérateur.

En complément alimentaire

Le macérât de bourgeons de bouleau pubescent possède de nombreuses vertus.

Purifiant hépatique efficace, il est aussi un anti-inflammatoire reconnu qui traite et soulage les douleurs articulaires, les raideurs (notamment celles du dos), les douleurs tendineuses et tendinites. C’est un reminéralisant majeur. On le conseille par exemple pour traiter l’ostéoporose et soigner les rhumatismes articulaires.

Les feuilles de bouleau : Les feuilles, les chatons, les écorces du bouleau sont d’excellents diurétiques. Pour lutter contre les cystites, les rhumatismes, l’arthrite, la goutte, les calculs rénaux, la cellulite : prendre jusqu’à 6 gélules par jour avec un grand verre d’eau au cours des repas.

Récolte artisanale ?

Si vous avez la chance d’habiter à la campagne, pourquoi ne pas récolter vous-même votre eau de bouleau ? La période de récolte dépend de la météo. En France, c’est habituellement entre la mi-février et la mi-mars… Si l’eau recueillie est blanchâtre, c’est que les bourgeons sont déjà sortis et que la sève n’est plus consommable.
Pour récolter, il faut trouver un bouquet d’arbres dont les troncs font au moins une vingtaine de centimètres de diamètre. Forer un petit trou (pas plus de 3 cm de profondeur) pour ne pas abimer l’arbre. Y placer un tuyau de plastique pour recueillir la sève dans un contenant. La récolte se fait en à peu près une journée pour un récipient de 5 litres. Reboucher le trou après la récolte avec un peu d’argile ou une petite cheville en bois. L’eau se conserve au frais. Pour plus d’explications, une vidéo très explicative par le réseau des permaculteurs francophones.

Un commentaire sur l’article “Détox à l’eau des bois : la sève de bouleau

  • Marie , Lien direct vers le commentaire

    Bonsoir
    Excellent article, toutefois veillez à ne pas dépasser les doses journalières recommandées pour cette substance naturelle aux multiples bienfaits.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *