Conseils pour protéger les bébés de la pollution

L’environnement est chargé en de nombreux polluants, qu’ils soient atmosphériques ou liés aux produits que nous utilisons. Lorsque bébé arrive, on a évidemment envie de limiter au maximum son exposition aux différents polluants.

Ce sujet important a été au cœur du colloque organisé par WECF* – Women engage for a common future – le 29 juin dernier, intitulé « Mieux protéger les 1000 premiers jours ». Y a été présenté le projet Nesting, développé depuis 2008 par WECF dans 7 pays d’Europe, qui propose ateliers et fiches pratiques pour guider les parents dans leurs achats (produits ménagers, aliments et contenants, cosmétiques, jouets..).

Quelques conseils sont bons à suivre.

Aérer son habitation

Que l’on habite en ville ou à la campagne, il est nécessaire d’aérer son habitation tous les jours, de préférence 15 mn le matin, et idéalement deux fois par jour (matin et soir). Cela renouvelle l’air et élimine les composants non désirables. Depuis que l’on sait que l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur, on ne se pose plus la question ! En effet, de nombreux produits libèrent des substances indésirables sans que l’on s’en rende compte : les meubles, le produits ménagers, les peintures, etc…

Si votre habitation est humide ou anormalement froide, il est bien sûr nécessaire de faire un diagnostic et de remédier à cela avant l’arrivée d’un bébé.

Préparer en avance la chambre

Préparer un nid douillet pour son bébé, qui n’en a pas envie ? Peindre, acheter du mobilier font partie des habitudes et nécessités des futurs ou jeunes parents. Dans l’idéal, le faire avant l’arrivée du bébé et aérer souvent cette pièce permet d’éliminer une bonne partie des composés volatils présents dans les peintures (désormais à l’eau) et dans les meubles neufs. Les articles écologiques pour meubler et décorer la chambre de bébé permettent de réduire les risques de pollution.

Les meubles peuvent aussi s’acheter d’occasion, les solvants organiques potentiels ayant eu le temps de s’évaporer.

Utiliser des produits ménagers écologiques

Pour une maison propre et saine, les produits ménagers écologiques sont la solution. Dénués de substances agressives (on oublie l’eau de Javel  qui est néfaste sur le système respiratoire et pour l’environnement), ils permettent de nettoyer efficacement toutes les pièces.

Purifier l’air

Pour ceux ou celles qui souhaitent investir, il existe des purificateurs d’air, qui éliminent une partie des polluants présents dans l’atmosphère. Fumée, odeurs, bactéries, pollens, particules fines… De tels composés peuvent avoir une influence néfaste sur le système pulmonaire ainsi que sur le système immunitaire.

Faire la toilette avec des produits bio

Pour ne pas exposer la peau très fragile du bébé à des produits indésirables, rien de tel que d’utiliser des produits de toilette écologique

Opter pour des vêtements écologiques

Les vêtements écologiques sont contrôlés au cours de la production et ne contiennent pas de substances nocives. Le coton bio par exemple sera doux et sain pour le bébé. Les teintures utilisées sont aussi contrôlées. Bon à savoir : le label Oeko-Tex® garantit que le vêtement, après teinture et/ou impression ne contienne pas de substances toxiques comme le formaldéhyde ainsi que des matières préoccupantes tels les colorants allergènes ou les métaux lourds.

Bodys, pyjamas, serviettes…existent en matières écologiques.

Privilégier la nourriture bio

Que ce soit pour les laits infantiles ou les premières purées, la législation française apporte déjà un certain nombre de garanties en interdisant les conservateurs, les colorants ou arômes artificiels. Les produits biologiques, qui restreignent encore plus le nombre d’additifs, garantissent en outre l’absence (ou une teneur infime) de pesticides et d’antibiotiques – une situation qui se pose lorsque les produits sont issus d’élevages traditionnels.

Sélectionner les jouets

Les jouets, tout comme le reste, sont aussi vecteurs de composés indésirables – phtalates, bisphénol A, métaux lourds… – lorsqu’ils ne répondent pas à des critères de qualité stricte. Les jouets écologiques apportent quant à eux plaisir et sécurité !

Caroline Da-Chavigny

*Wecf France est l’antenne française de WECF, Women engage for a common future, réseau international d’organisations féminines et environnementales, crée en 1994, à la suite du Sommet de la Terre qui s’est tenu à Rio de Janeiro en 1992.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *