Cap sur les fruits et légumes de saison !

0
76
Vues

Le mois d’avril est idéal pour consommer des légumes de saison qui accompagneront le retour du printemps, tandis que les légumes d’hiver se retireront discrètement…

La nature est bien faite, et les vitamines et éléments nutritifs apportés par les fruits et légumes de saison vous permettront de sortir de l’hiver en pleine forme !

Légumes de saison printemps

Carotte, chou-fleur, asperge, petit pois, épinards, artichaut… garnissent les paniers printaniers, tout comme la banane, l’avocat, la rhubarbe, le citron ou la mangue !

Zoom sur quelques-uns d’entre eux.

 

Les carottes : vive l’effet bonne mine !

Qui n’a pas entendu « mange des carottes, tu auras un joli teint » ? En effet, la carotte, riche en bétacarotène ou provitamine A, possède des propriétés antioxydantes importantes et bénéfiques pour la peau. Elle contient également d’autres caroténoïdes comme les pigments lutéine et zéaxanthine capables de lutter contre les dégénérescences maculaires et impliqués dans la prévention de la cataracte.

Dégustée rapidement (dans les 3 jours) pour garder toute sa fraîcheur, la carotte primeur est cueillie d’avril à juillet, puis relayée par la carotte de saison.

L’huile végétale de carotte est particulièrement recommandée avant, pendant et après une période de bronzage. Elle contribue à avoir un joli teint hâlé, mais l’effet « bonne mine » apporté par l’huile de carotte ne dispense pas de mettre de la crème solaire !

L’huile essentielle de carotte, de son côté, est un excellent régénérant de l’épiderme en cas d’acné, d’eczéma ou de tâches de vieillesse. Elle exerce aussi un effet anti-âge remarquable. Enfin, elle aide également à détoxifier et drainer le foie et les reins.

Les épinards : des feuilles pleines de santé !

Les jeunes pousses d’épinards sont apparues sur les étals des marchés. Très riche en eau, ce légume est très peu calorique ! Riche en fibres et en antioxydants, en vitamine C et E, il joue la carte santé.

Le fameux Popeye a longtemps fait croire que les épinards étaient riches en fer, ce qui n’est pas faux, mais ce fer est mal absorbé par l’organisme. Mieux vaut miser sur le boudin noir ou les palourdes !

Dans l’épicerie de Sevellia, le concentré d’épinards est pratique pour garnir un fonde de tarte.

Et pour changer de saveur, la tisane de légumes bio en vrac mélange épinards, citronnelle et menthe !

L’ail, un super aliment !

Faisant son apparition en avril, l’ail a des vertus santé extraordinaire. Consommer de l’ail permettrait de lutter contre l’apparition de certains cancers. Son action viendrait à la fois de sa capacité à limiter la croissance des cellules cancéreuses et de son action protectrice contre les effets délétères de ces mêmes cellules. Ses composés sulfurés expliqueraient ses effets santé. Il faut dans ce cas en consommer une certaine quantité (2 gousses par jour).

L’ail possède également des propriétés antimicrobiennes.

La rhubarbe, la reine des fibres

Récoltée en avril, la rhubarbe est connotée « sucrée » car utilisée dans la préparation de confitures ou de tartes, mais botaniquement parlant c’est un légume. Son acidité naturelle se marie très bien avec certains plats salés : elle accompagne à merveille les poissons gras qu’elle allège ainsi que les veaux ou volailles qu’elle relève.

La partie comestible de la plante, la tige, apporte une quantité importante de fibres – les feuilles sont toxiques en raison de l’acide oxalique qu’elles contiennent. Dans les tiges, les fibres insolubles, huit fois plus importantes que les fibres solubles, contribuent à réguler le transit intestinal. Elle aurait également un effet sur la quantité des lipides sanguins.

A cela s’ajoute sa richesse en vitamines K, B,C, E, en calcium et en manganèse.

A noter qu’il est nécessaire d’enlever les fils des tiges de la rhubarbe pour les cuisiner. Si les tiges sont jeunes, l’épluchage n’est pas nécessaire. Autrement, l’éplucheur à légumes fait très bien l’affaire. Il faut ensuite rincer la tige, la couper en morceaux et commencer à cuisiner !

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire