La détox de printemps, un nettoyage nécessaire !

0
96
Vues

Avec l’arrivée du mois d’avril, et enfin des températures plus clémentes, la période se prête à une petite (ou grande) detox de l’organisme.

C’est devenu une certitude, on ne peut échapper aux polluants de toutes sortes qui nous entourent : dans l’air, dans notre assiette, dans notre maison… même si on tente de les limiter au maximum. C’est pourquoi il est préférable de régulièrement nettoyer ! Et là, il s’agit de notre propre corps.

Pour ce faire, les produits bio sont à privilégier absolument.

Detox de printemps bio

A boire !

Boire beaucoup, de l’eau et des substances drainantes et dépuratives, contribue à la réussite d’une cure détox.

Boire un verre d’eau tiède avec du citron est un bon réflexe pour démarrer la journée. Outre sa grande richesse en anti-oxydants, le thé vert permet également de limiter l’absorption des lipides (les matières grasses) tout en stimulant le métabolisme.

Le livre Green Smoothie & boissons detox apporte son lot d’idées pour des boissons vertes aux mille vertus. A base d’épinards, de kale, de concombre, de spiruline…, les smoothies sont de véritables coups de fouet détox et vitaminés.

Différentes tisanes contribueront à détoxifier l’organisme. A base de moringa oleifera, la tisane Oleita detox y associe du thé blanc, du maté vert (tonifiant et dépuratif), de l’ortie, de la citronnelle… La route des Comptoirs a élaboré une tisane détox Equilibio à base de Pu Erh (thé chinois fermenté), de maté et autres plantes bienfaisantes.

Ceux qui aiment la soupe pourront tester la soupe aux fanes de navet (et pommes de terre et oignons bio)!

Le jus et la sève de bouleau (pus concentrée que le jus) sont aussi de formidables drainants et dépuratifs.

Privilégier le vert

Dans l’assiette, il s’agit de mettre en avant les fruits et légumes de saison, car l’idée est de mettre au repos son système digestif, d’alléger les menus et de privilégier les légumes dépuratifs.

Le plus approprié consiste à faire son marché et à consommer des produits qui viennent de cultures locales. On imagine bien que les fruits et légumes qui viennent de loin n’apportent pas les mêmes nutriments, car ils ont été cueillis verts.

Chou rouge, carotte, artichaut, concombre, radis, betterave… de nombreux légumes accompagnent cette période de l’année et regorgent de bienfaits pour l‘organisme. En complément, ils aident l’organisme à éliminer les toxines.

Pour les plus motivés : le jeûne

Depuis plusieurs années, le jeûne suscite un véritable intérêt. Pour les naturopathes, c’est un outil de santé indispensable ! C’est une solution pour les maladies liées aux « surcharges » en tout genre que nos modes de vie créent.

Il existe plusieurs sortes de jeunes, ceux pendant lesquels on ne boit que de l’eau et d’autres où on boit des jus de fruits et de légumes Pendant le jeune, le corps puise dans ses réserves et effectue alors un nettoyage interne. Mais attention ! S’il est envisageable de jeûner seul une ou deux journées, poursuivre plus longtemps nécessite d’être encadré par un spécialiste. Pour en savoir plus, des livres existent également sur le sujet, comme « le Jeûne » de Gisbert Bölling et « les secrets d’un jeûne réussi » de Sophie Lacoste.

Le jeune, s’il peut être bénéfique, n’est pas sans risque et il convient de vérifier son état de santé avant de l’entreprendre.

*Green Smoothies & boissons detox, de Maris Grave, aux Editions La Plage.

Laisser un commentaire