Astuces : Stop aux acariens !

0
126
Vues

Ces petites bêtes invisibles à l’œil nu causent bien du souci aux personnes qui leur sont allergiques !

Responsables de 65 à 90 % des asthmes et des rhino-conjonctivites chez l’enfant et les jeunes adultes, ces parasites prolifèrent dans les chambres et les salons.

Existe t’il des moyens simples pour s’en débarrasser ?

Aérer son habitat

Les articles alertant sur la pollution intérieure (souvent supérieure à celle de l’extérieur) préconisent d’aérer son habitat tous les jours, au moins dix minutes quotidiennement. Et ce été comme hiver !

Alors n’hésitez plus, ouvrez grand les fenêtres ! N’oubliez surtout pas les chambres… Qui n’a pas été désagréablement surpris en rentrant dans la chambre de son adolescent en y sentant une odeur peu avenante… ? Une étude menée par des chercheurs britanniques de l’Université d’Oxford et publiée dans le Sunday Times explique que les chambres d’adolescents peu aérées ont un impact sur la qualité de leur sommeil. Peu d’oxygène, trop d’azote… Le jeune adulte risque de mal dormir et de se réveiller avec un mal de tête !

Donc que ce soit pour chasser les acariens ou améliorer le sommeil, une règle de base : renouveler son air intérieur !

Stop à la poussière !

Malignes les petites bêtes… Les acariens s’accumulent dans les fameux « moutons » de poussière. Leurs déjections sont tout aussi allergisantes. Et contre cela, il n’y a pas de mystère, il faut passer l’aspirateur. Balayer ne fait que déplacer la poussière.

Selon leur indice, les filtres contenus dans l’aspirateur sont plus ou moins efficaces contre les acariens.

Des huiles essentielles efficaces

Certaines huiles essentielles peuvent soulager les allergies, mais sont susceptibles elles-mêmes de provoquer une allergie. Cela parait certes un peu contradictoire, mais l’essentiel est de savoir si la personne les supporte ou pas – par exemple par le test du pli du coude (en attendant ensuite 48h pour voir s’il y a une réaction ou pas).

Se faire accompagner par un médecin pour déterminer les origines précises de son allergie est dans tous les cas très important !

Pour ceux qui n’ont pas de contre-indications, les huiles essentielles montrent une bonne efficacité pour éliminer les acariens ou pour diminuer les symptômes de l’allergie, en complément (ou pas) d’un traitement allopathique.

Ainsi, l’huile essentielle de cannelle, particulièrement riche en eugénol, possède des propriétés antiparasitaires et anti-infectieuses importantes, tout comme l’huile essentielle de niaouli.

Pour assainir, Nuisibio propose des billes en cèdre de l’Atlas diffusant des huiles essentielles à froid pendant plusieurs semaines. Ces produits existent pour la literie (avec des huiles essentielles de cannelle, d’arbre à thé, de géranium, d’eucalyptus globulus), pour les moquettes et les tapis (cannelle, citron, lavande, eucalyptus globulus), la voiture, les couffins d’animaux.

Du côté des traitements à proprement parler, deux huiles essentielles peuvent s’utiliser en traitement de fond, l’huile essentielle d’estragon et de camomille allemande ou matricaire, pour leurs propriétés apaisantes. Le chamazulène contenu dans l’huile essentielle de camomille matricaire possède un effet inhibiteur de l’histamine, un neuromédiateur impliqué dans les réactions allergiques. Ces huiles essentielles peuvent être utilisées en inhalation (sur un mouchoir) ou en par voie cutanée (une goutte en friction sur les sinus).

Solution tout-en-un, la synergie HE Pollen, Graminées, Acariens de l’Herbalisterie d’Hélène permet d’assainir et de purifier l’organisme afin de lutter contre les manifestations allergiques : nez qui coule, yeux qui pleurent, etc. Sa composition à base d’huile de sésame et d’huiles essentielles (ravintsara, estragon, niaouli, eucalyptus radié) s’utilise en usage externe (sur les sinus).

L’élixir floral Pollen, Graminées, Acariens soulage les manifestations cutanées notamment lors des allergies. A base de pommier sauvage et de violette d’eau, il contribue à un nettoyage interne.

 

A noter : Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7 ans. Les personnes asthmatiques doivent également faire très attention et être suivis par un professionnel.

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire