Bien respirer, un gage de bonne santé !

0
114
Vues

Inspirer, expirer… Le sujet n’a jamais été aussi d’actualité avec le coronavirus qui peut affecter gravement les capacités respiratoires de ceux qui l’attrapent.

Nous pensons bien respirer mais nous n’utilisons en fait en moyenne que 30 à 40% de nos capacités respiratoires.

Or la respiration est ce qui permet d’apporter l’oxygène dans tout l’organisme, à travers le flux sanguin. Et la santé de tous les organes en dépend, cerveau compris ! Ce dernier consomme en effet 20% de l’oxygène inhalé.

Il est temps d’apprendre à bien respirer et d’augmenter ses capacités respiratoires !

En finir avec la respiration courte !

Trop souvent, la respiration est courte, superficielle, et nous ne prenons pas le temps de respirer en profondeur.

Plus une personne est stressée, plus son diaphragme se ferme, la respiration restant thoracique, c’est-à-dire « en haut » du corps.

C’est pourquoi il est d’abord important de ré-apprendre à respirer par le ventre avant de travailler ses capacités respiratoires.

 

Respirer par le ventre !

Chaque jour, prendre le temps de respirer profondément est bénéfique. On commence par expirer profondément, complètement, avec la bouche en « o ». Puis en posant les mains sur le ventre on inspire en gonflant d’abord le ventre puis on expire en le dégonflant. On recommence deux ou trois fois.

Lorsqu’on est à l’aise avec cet exercice, on peut recommencer en effectuant à l’inspiration comme une vague, en gonflant d’abord le ventre, puis en écartant les côtes puis le haut du corps. Cet exercice peut se faire allonger également, la respiration ventrale étant alors facilitée.

Puis on expire en commençant par le haut du corps, les côtes, puis on relâche l’abdomen – c’est la respiration complète du yoga. Le fait de bien expirer jusqu’au bout est important, et apportera de bons réflexes et permettra de se détendre en cas de coup de stress !

 

Le nez, toujours propre !

Nous respirons par le nez, qui filtre et humidifie l’air. Il se doit donc d’être propre. Rien de tel que de la laver avec un spray nasal !

 

Pratiquer le yoga

Le yoga est une pratique ancestrale travaillant beaucoup sur différents types de respiration bien spécifiques : complète, alternée, forcée, avec rétention du souffle… Le terme sanskrit Pranayama signifie d’ailleurs « souffle vital ».

La pratique régulière du yoga est donc excellente pour apprendre à respirer, à contrôler son souffle et à augmenter ses capacités respiratoires.

Si on préfère le faire à domicile, on peut s’aider de DVDs instructifs !

 

Vive l’exercice !

En ces temps de confinement, on ne peut plus aller et sortir librement. Mais on peut faire de l’exercice chez soi : gymnastique, renforcement musculaire, exercices d’assouplissement, vélo d’appartement pour ceux qui en ont, corde à sauter, etc.

Prendre soin de sa condition physique reste un gage de bonne santé et d’une bonne capacité respiratoire, et permet de garder le moral.

 

Profiter du grand air… dès que l’on pourra !

Pour l’instant, on ne peut plus. Mais dès que la crise sera passée, on sera tellement heureux de pouvoir se déplacer !

La mer, la montagne ou les forêts sont d’excellents pourvoyeurs de bon air. A chaque occasion, prendre le temps de faire de belles et amples respirations fera profiter de cet air pur.

 

  1. Da-Chavigny

Laisser un commentaire