Quel est le profil des consommatrices de produits de beauté bio ?

1
145
Vues

Les cosmétiques bio continuent de progresser et intéressent de plus en plus de consommatrices soucieuses de ce qu’elles mettent sur leur peau.

Ainsi, en 2018, 58% des françaises ont acheté un produit bio ou naturel au cours de l’année, contre 33% en 2010. Une progression remarquable qui mérite une analyse plus approfondie !

Cosmétiques bio

Une étude menée par Nuoo en partenariat avec l’IFOP éclaire le profil de ces femmes sensibles au bio* : quel est leur profil, quelles sont leurs motivations, leurs freins à l’achat, etc.

Et pour vous accompagner sur la voie des cosmétiques bio, Sevellia vous propose une sélection de produits de beauté – pour le visage, le corps, les cheveux, ainsi que des parfums – choisis par un comité de sélection pour leur qualité, leur démarche environnemental et éthique.

Un spectre d’âge plus large pour des produits bio visage/corps

Ce sont les femmes âgées de 50 à 64% qui ont le plus acheté de produits bio ou naturels au cours de l’année passée, à hauteur de 65%. Mais les plus jeunes deviennent de plus en plus sensibles à la beauté bio : une femme de 28 à 24 ans sur deux a déjà acheté un produit bio ou naturel au cours de l’année passée ! Une tendance qui devrait se poursuivre.

69% des 9 % des françaises qui achètent des produits cosmétiques et d’hygiène à partir d’ingrédients bio ou naturels font partie de la catégorie socioprofessionnelle « cadres et professions intellectuelles supérieures ». Mais selon Laure Friscourt, directrice marketing et développement du secteur beauté de lIFOP, « l’écart entre les différentes catégories professionnelles est en train de se résorber », grâce notamment à l’arrivée en GMS des produits bio ainsi que d’une conscience plus large de ce que l’on met sur la peau.

Les catégories bio les plus sollicitées actuellement sont les produits visage (soin et hygiène), qui séduisent respectivement 37% et 36 % des femmes utilisatrices de ce type de produits, les produits soin pour le corps (37%) ainsi que les capillaires (39%). Ces produits que l’on met directement en contact avec la peau doivent présenter une innocuité plus importante, selon les personnes ayant répondu à l’enquête.

Le maquillage (26%) et surtout les parfums (15%), dont l’offre est également plus faible, sont moins sollicités.

Quelles sont les motivations d’achat des cosmétiques bio ?

Pourquoi acheter bio ? Les trois premiers arguments qui ressortent de l’étude sont le souci de préserver son corps et sa santé (64%), utiliser des produit efficaces (60%), et le respect de l’environnement (56%).

Quels sont les freins à l’achat ?

Le prix reste le premier frein à l’achat d’un produit bio ou naturel, à hauteur de 63%. Le manque de garantie quant à la naturalité du produit représente le deuxième frein (46%). Il est facile d’imaginer que les consommatrices se sentent perdues face à la multitude de labels ! Espérons que la législation les aide à y voir plus clair.

40% des femmes pensent encore que les cosmétiques bio ne sont pas efficaces. Cependant, avec le développement des formules et la variété des produits qui existent aujourd’hui, de plus en plus de femmes se rendent compte de l’efficacité des produits bio et naturels !

40% des femmes manquent également de confiance dans le label AB. La confiance dans les labels mérite donc être étudiée et renforcée.

Caroline Da Chavigny.

*Questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 10 septembre 2018 auprès d’une échantillon de 1047 femmes âgée de 18 ans et plus, représentatives de la population féminine.

Pour voir le rapport complet, c’est ici !

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cet article intéressant, Je pense également que les jeunes mamans sont aussi de plus en plus des adeptes du bio, pour le bien-être de leur bébé…

Laisser un commentaire