Profiter au mieux du télétravail

Le télétravail s’est installé dans notre vie. Avec la reprise d’une vie « normale », certains continuent de passer une ou plusieurs journées par semaine chez eux.

Le télétravail a instauré un nouvel équilibre dans la vie des salariés. Si certains apprécient le confort que cela apporte, grâce à la réduction du temps de transport et donc de la fatigue, d’autres ont travaillé sans relâche… sans couper entre vie professionnelle et vie personnelle.

Comment trouver le bon équilibre ?

Organiser son espace

Pour ceux qui bénéficient d’un grand espace, organiser un véritable bureau est une chance. Pour les autres, cela peut être un espace dédié, qui se range partiellement – ou complètement – le soir.

Avoir un espace « travail » optimise en effet l’efficacité, en offrant une bulle dans laquelle on arrive à se concentrer correctement. Le soir venu, cela permet aussi de couper avec la journée de travail. Le fait d’installer son ordinateur dans la cuisine ou la chambre ne facilite pas le cloisonnement des activités… Alors on fait au mieux !

Comme au bureau

L’idéal est de se mettre au travail habillé et préparé, comme si on arrivait au bureau. Selon ses envies, on peut arranger son bureau et le rendre agréable, avec une petite plante verte, des étagères pratiques… Un diffuseur d’huiles essentielles sera en mesure de créer une atmosphère propice au calme, avec la mandarine par exemple. Respirer de l’huile essentielle de citron, de laurier noble ou de menthe poivrée aide aussi à donner un coup de fouet et mobiliser ses ressources.

Une petite gourde, un carnet pour les notes, un bloc-note réutilisable à l’infini grâce au Whynote®, des post-it réutilisables, une décoration végétale… Certains objets bien pratiques faciliteront le quotidien et d’autres le rendront plus agréables.

Côté confort, la qualité du siège et la hauteur de son ordinateur sont des critères importants, pour ne pas avoir mal au dos ou au cou au bout de quelques semaines…

S’isoler du bruit

Le confinement a été une expérience redoutable pour certains, qui devaient s’occuper des enfants tout en travaillant. Mission quasi impossible !

Maintenant que les enfants sont à l’école, on profite normalement d’un endroit calme, sans bruit. Mais si malgré tout l’environnement est bruyant, les bouchons d’oreille seront nécessaires.

Mieux connaître son rythme

L’important, c’est de rendre son travail en temps et en heure. A part les réunions en distancielles auxquelles on est tenue d’assister, le télétravail permet normalement de s’organiser en termes d’horaires. Les super-lève tôt peuvent profiter des premières heures sans dérangement. Une petite marche sur l’heure du déjeuner peut être salvatrice. S’accorder une sieste de 20 mn remet certains d’aplomb. Chaque personne a son rythme et ses préférences, et ses moments où elle est le plus efficace.

Si la France est restée attachée aux horaires et à la présence des salariés bien plus d’autres pays européens, les confinements successifs ont fait bouger les lignes. Flexibilité et efficacité ne dépendent en effet pas de l’horloge ! Le tout bien sûr est d’établir un rythme qui convient à tout le monde.

Faire des pauses

Faire des pauses régulièrement permet de s’aérer, de mettre son cerveau sur pause. Se lever, faire quelques étirements sur un tapis de yoga, s’offrir un vrai déjeuner… Les petites coupures sont nécessaires et salvatrices !

Prévoir un SAS de décompression

Lorsqu’on est dans les transports, cela provoque une coupure – certes pas toujours idéale – entre le travail et le domicile. Alors prendre un laps de temps pour s’arrêter convenablement, ranger ses affaires puis se détendre un peu permettra d’enchainer plus sereinement sur la « deuxième » journée pour ceux qui ont des enfants.

Caroline Da-Chavigny

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *