Comment se protéger du froid ?

0
107
Vues

Les températures qui chutent ne sont pas à prendre à la légère pour certaines catégories de personnes, comme les jeunes enfants et les personnes âgées.

Le froid demande au corps de faire plus d’efforts pour conserver sa température, le cœur se mettant à battre plus vite. La tension artérielle augmente également sous l’effet de la contraction des vaisseaux sanguins. Les personnes les plus fragiles doivent donc rester vigilantes.

Bien se couvrir et bien s’hydrater font partie des règles de base.

froid

Bien se couvrir face au froid

Certaines pathologies existantes comme les maladies cardiovasculaires (insuffisance cardiaque…) et respiratoires (bronchite chronique, asthme…) sont aggravées par le froid. En cas de sortie, il convient de bien se couvrir, préférablement avec plusieurs couches plutôt qu’avec un gros pull. De cette façon l’air emprisonné entre deux vêtements sert d’isolant. Les jeunes enfants qui régulent mal leur température doivent aussi être bien couverts !

Les T-shirts en laine mérinos sont particulièrement adaptés, car ils maintiennent la température du corps de façon optimale. Ils peuvent se mettre sous un pull ou un col roulé. Spécialiste de cette matière, Coolman en propose de différentes couleurs.

Couvrir les extrémités est également indispensables : gants et bonnets sont de mise ! Les doigts souffrent en effet du froid et dans les cas extrêmes sont sujets aux engelures (des gonflements rouges au bout des doigts qui peuvent être très douloureux) ; la tête non couverte est également source de perdition de chaleur. Les couvrir est une excellente habitude ! Les bonnets en matières écologiques existent en coton ou laine mérinos. Une douceur qui n’est pas qu’esthétique, mais bien nécessaire !

Porter une écharpe est tout aussi important car cela limite l’air froid que l’on respire par la bouche et le nez.

Boire suffisamment

L’hiver, les passages répétés entre le chaud et le froid accentue la déshydratation. Les personnes âgées, chez qui la peau s’est amincie, sont encore plus sujettes à ce phénomène. Elles ressentent également moins la sensation de soif, surtout l’hiver. En outre, le chauffage des intérieurs contribue à la déshydratation. C’est pourquoi il est préconisé de boire 1,5 l d’eau pour compenser la perte d’hydratation liée au froid.

Les tisanes, thés, bouillons sont aussi un bon moyen de réchauffer l’organisme et de s’hydrater.

Les personnes les plus fragiles doivent rester un maximum chez eux en cas de grands froids, pour ne pas trop subir les variations de température. L’idéal est de ne pas surchauffer les pièces à l’intérieur (19°C convient très bien) et d’humidifier l’air ambiant avec un humidificateur.

Hydrater sa peau

Le froid dessèche la peau, les lèvres. Hydrater suffisamment la peau évite les phénomènes de « peau de crocodile » et les désagréments qui l’accompagnent !

Les douches ne doivent pas être prises trop chaudes, au risque de déshydrater encore un peu plus la peau. L’utilisation de gels douche très doux, sans tensio-actifs irritants (comme le sodium laureth sulfate) respecte le film hydro-lipidique de la peau. Les produits bio sont donc particulièrement adaptés car ils ne dessèchent pas l’épiderme. Certains ingrédients comme l’huile de chia ou le lait de jument apportent un supplément de soin.

Après la toilette, prendre le temps d’hydrater sa peau avec une huile végétale ou un lait/crème hydratant apportera bien-être et douceur. Et évitera à la peau de craqueler… Les enfants ne doivent pas être oubliés !

Pour les lèvres, les ingrédients tels le beurre de karité, l’huile de coco, les huiles végétales (amande, jojoba, noisette, calendula…), la cire d’abeille ou le miel de Manuka hydratent intensément et préservent les lèvres des gerçures.

Laisser un commentaire