L’obsolescence programmée ou comment arrêter de gaspiller !

L’obsolescence programmée Ou comment arrêter de gaspiller !

Alors que sous le sapin vont sans doute s’accumuler smartphones, matériel électronique et électroménager de toutes sortes, les députés européens viennent de déposer une proposition de résolution demandant à Bruxelles de se pencher sur l’obsolescence programmée. Ils souhaitent un “affichage environnemental incluant la durée de vie » et une extension des durées de garantie à trois, quatre, cinq ans… En attendant qu’ils se mettent d’accord, elle passe en France à deux ans à partir du 18 mars 2016. Un premier pas qui ne suffit pas… Sevellia.com fait le tour des bonnes pratiques pour rallonger la durée de vie de tous ces objets de notre quotidien .

L’obsolescence programmée Ou comment arrêter de gaspiller !

Les équipements électriques et électroniques en question

Actuellement en France les déchets d’équipements électriques et électroniques représentent entre 16 à 20kg par habitant et par an. Un Français achète environ six fois plus d’équipements électriques ou électroniques qu’au début des années 1990.

Les progrès technologiques, les miniaturisations, les simplifications, l’esthétique… Autant d’arguments qui font craquer les consommateurs. Mais pas seulement. La notion d’obsolescence programmée que l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) définit comme un stratagème pour réduire la durée d’usage d’un bien ne se résume pas forcément à un défaut fonctionnel, programmé par le constructeur. L’obsolescence peut -être provoquée par l’incompatibilité avec les « accessoires » (chargeurs de batterie, cartouches, pièces détachées, batteries, etc.), par une date de péremption pour les produits alimentaires indiquant des dates plus courtes alors qu’ils sont encore tout à fait consommables, et même l’obsolescence écologique qui incite sous couvert de greenwashing de jeter un appareil trop énergivore pour le remplacer par un appareil dernière génération !

S’informer et informer les autres

L’association HOPHalte à lObsolescence Programmée – propose de dénoncer publiquement l’obsolescence programmée, de la combattre juridiquement, d’informer les citoyens et les décideurs politiques, de les mobiliser autour d’initiatives alternatives et de soutenir et mettre en valeur les bonnes pratiques.

Partager, réparer, et trouver ensemble des solutions

La recherche d’économies a donné naissance un peu partout en France à des lieux associatifs dont l’objectif est de mettre en commun des outils, des compétences et une sympathique convivialité pour réparer, recycler et mettre fin à cette dictature de l’obsolescence.

Que ce soit des ateliers de réparation de voiture, les fameux « self garage » où, avec les conseils de professionnels, on peut soi-même réparer sa voiture, les ateliers de réparation de vélo, et sur le même principe les « fablabs », espaces où se trouvent les compétences et l’équipement nécessaires pour réparer ses ordinateurs, matériel électronique, téléphones, meubles. Ainsi, les citoyens se prennent en charge pour lutter eux aussi contre l’obsolescence “programmée”.

 

Pour aller plus loin :

02 comments on “L’obsolescence programmée ou comment arrêter de gaspiller !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *