Les épices de Noël : un cocktail de bienfaits

0
101
Vues

Noël rime avec épices ! Dans le chocolat, le vin, les desserts… Le fameux mélange d’épices de Noël associant cannelle, gingembre, muscade, clous de girofle et cardamome – avec quelques variantes – apporte beaucoup de chaleur et de réconfort.

Très populaire dans l’est de la France, dans les pays nordiques et en Allemagne, les mélanges de Noël garnissent les marchés de décembre et laissent leurs effluves charmer les passants. Rien de tel pour se réchauffer et retrouver de l’allant !

épice noël

Un mélange d’épices magique !

Une recette classique d’épices de Noël consiste à mélanger, pour un pot de mélange :

4 cuillères à café de cannelle moulue

1 cuillère à café de gingembre en poudre

½ cuillère à café de muscade râpée

10 clous de girofle

4 gousses de cardamome

3 étoiles de badiane

Récupérer les grains noirs à l’intérieur des gousses de cardamome. Mettre l’ensemble des épices dans un mixeur (ou un bon moulin à épices) et mixer le tout – avec un appareil performant ! Les étoiles de badiane sont en effet très dures.

Ce mélange peut s’utiliser dans les recettes sucrées (pain d’épices, crumble, cakes, biscuits…) ainsi que dans les recettes salées (soupes, pot au feu, foie gras).

Les boissons telles que les chocolats chauds ou le vin chaud seront rehaussés avec bonheur grâce à ce mélange !

Des vertus en cascade !

En plus d’apporter des notes chaudes et envoûtantes, les mélanges de Noël combinent les propriétés de ces différentes épices, notamment sur la sphère digestive.

La cannelle, épice provenant d’une écorce, apporte une touche chaude tout en faisant bénéficier de ses nombreux bienfaits. Stimulante de l’organisme, elle permet de lutter contre les affections hivernales. Bénéfique pour la sphère intestinale, elle a également le pouvoir de faire baisser la glycémie.

Le gingembre est un tonique qui n’est plus à présenter ! Avec son goût piquant, il redonne de l’énergie et est parfait pour soulager les maux digestifs.

Epice au goût sucré et fortement aromatique, la muscade est issue du fruit du muscadier, un arbre qui ne pousse que dans les zones tropicales. Originaire de l’Indonésie, il venait plus particulièrement des (seules) îles Banda – l’épice était au départ commercialisé par les Arabes puis par les Hollandais qui ont capté le marché. Aujourd’hui, la muscade est cultivée dans de nombreux pays tels que l’Inde, Sumatra, Java, le Sri Lanka, la Jamaïque, le Brésil ou les Antilles. La muscade soulage les maux digestifs et possède des vertus analgésiques. Mais elle ne doit pas être consommée en grande quantité (i.e deux noix en l’espace de quelques heures) car elle provoque alors des hallucinations – ce qui n’est heureusement pratiquement jamais le cas !

Il vaut mieux conserver les noix entières puis les râper en fonction de ses besoins, car les parfums de la poudre sont volatils et celle-ci perd alors rapidement de sa saveur.

Les clous de girofle, d’une odeur caractéristique rappelant un peu le cabinet du dentiste, sont d’ailleurs réputés pour soulager les maux de dents ! Mais ils sont aussi efficaces contre les douleurs articulaires et les troubles intestinaux. Sans oublier leur exceptionnelle pouvoir antioxydant. Lorsqu’ils diffusent dans une boisson chaude, ils libèrent un goût âcre et aromatique.

La cardamome, grande épice de la médecine ayurvédique, soulage efficacement les troubles digestifs (indigestions, colites, gastrites, diarrhées, colopathie fonctionnelle…). Elle est aussi connue pour être un équilibrant psychique.

La badiane, ou anis étoilé, atténue les spasmes du système digestif, les colites et les indigestions. Elle stimule également la sécrétion de la vésicule biliaire.

Retrouvez également tous les thés de Noël délicieusement parfumés aux épices disponibles chez Sevellia !

Laisser un commentaire