Le Gingko biloba, vous connaissez ?

0
1102
Vues

Incroyable ! Cet arbre originaire d’Asie est considéré comme le plus vieil arbre sur Terre puisqu’il existe depuis environ 270 millions d’années… et existait donc avant l’apparition des dinosaures ! Pouvant vivre très longtemps, plus de 1000 ans selon certains scientifiques, cet arbre n’a pas de parasites ni de maladies.

Ginkgo biloba

D’une résistance hors norme, seul survivant de la très vieille famille botanique des ginkgoacées, il est l’une des rares espèces à avoir survécu au bombardement d’Hiroshima… en plus de tous les bouleversements environnementaux !

Sa version sauvage n’existant plus, il est aujourd’hui cultivé en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. C’est en 1778 que le premier pied de ginkgo biloba fut planté en France, au jardin botanique de Montpellier à l’initiative d’Antoine Gouan. Un peu plus tard, en 1795, une bouture de cet arbre fût mise en terre au jardin des plantes de Paris. Ces deux arbres sont toujours vivants !

En médecine chinoise, les feuilles comme les graines sont utilisées depuis l’Antiquité. Les asiatiques les utilisent notamment pour les problèmes respiratoires, l’asthme et la circulation sanguine. Les Occidentaux privilégient les extraits de feuilles, concentrées en principes actifs.

Circulation sanguine et protection vasculaire

Le ginkgo biloba est réputé pour améliorer la circulation sanguine veineuse, artérielle et capillaire, en augmentant le diamètre des vaisseaux sanguins. Il exerce également une action anti-coagulante, c’est pourquoi il faut l’utiliser avec précaution et toujours respecter les doses prescrites. Pour cette raison, il faut aussi éviter de le prendre avec d’autres plantes connues pour fluidifier le sang, comme l’ail, la sauge, l’arnica, etc.

Riche en anti-oxydants (comme les glucoflavonoïdes), il ralentirait également l’agrégation des plaquettes sanguines. Ce qui pourrait contribuer à protéger des maladies cardiovasculaires, sans que l’on ait de preuves effectives de cette efficacité.

Il faut savoir que la majorité des études européennes concluant à l’efficacité du ginkgo biloba a été menée avec 2 extraits normalisés : le EGb 761 (le plus souvent utilisé) et le Li 1370, qui contiennent respectivement 24 % et 25 % de glucoflavonoïdes (ou flavoglycosides) et 6 % de terpéno-lactones. L’extrait normalisé de feuilles de ginkgo est reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé comme traitement adjuvant des symptômes de démence d’origine vasculaire ou dégénérative, incluant les pertes de mémoire, les troubles de l’attention et la dépression.

Démences et fonctions cognitives

On a attribué au ginkgo biloba la capacité à atténuer les démences et à prévenir la maladie d’Alzheimer, ce qui depuis a été remis en question. Son efficacité a en effet été mis en doute par une méta-analyse publiée en 2008*, déclarant que son effet n’était pas significatif sur la prévention ni le ralentissement de la progression de la maladie d’Alzheimer, ni sur les démences séniles. Mais des chercheurs ont refait l’analyse de ces études, en prenant en compte les études les plus récentes sur les différents types de démence**. Leur conclusion : le ginkgo biloba a un effet significatif sur les fonctions cognitives (toutes démences confondues).

Il serait capable de participer aux bonnes performances cérébrales (dont la mémoire) et de maintenir une bonne concentration chez les personnes âgées. Il permettrait également de diminuer les vertiges et étourdissements chez les personnes souffrant de troubles vestibulaires.

Le ginko biloba est disponible en macérâts, teinture mère ou gélules. A noter que l’extrait des Laboratoires SB est dosé à 20 mg de glycosides de flavonol. La méthode d’extraction par ultrason permettant de récupérer et de concentrer les actifs, l’analyse HPLC confirmant la teneur en actifs. L’extrait est en outre formulé dans des microgranulés, ce qui permet aux actifs d’être assimiler à 100%, l’enrobage agissant avec effet retard. L’extrait est en outre labellisé bio.

*DeKosky ST, Williamson JD, Fitzpatrick AL, et al. Ginkgo biloba for Prevention of Dementia. Journal of the American Medical Association. 2008 300(19): 2253-2262.
**Weinmann S et al. Effects of Ginkgo biloba in dementia: systematic review and meta-analysis. BMC Geriatr. 2010 Mar 17; 10:14.

 

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom