Le commerce équitable, ça change tout !

Favoriser les modes de consommation responsable fait partie de l’ADN du commerce équitable. Depuis 20 ans, la Quinzaine du commerce équitable promeut l’éthique et fédère tous les acteurs engagés dans ce combat. Equité, partage des richesses, bien-être sociétal et environnemental fondent le socle de ce commerce pas comme les autres.

Cette année, la Quinzaine qui se déroulera du 8 au 23 mai 2021, met l’accent sur la rencontre et le lien entre producteurs et consommateurs : la rencontre avec le commerce équitable, ça change tout !

 

Ce qui lie producteurs et consommateurs

La crise sanitaire a renforcé les liens entre producteurs et consommateurs. Des achats en direct ou en circuits courts se sont multipliés, les personnes se tournant vers des producteurs proches de chez eux, assurant des produits de qualité et de saison.

C’est en discutant avec les producteurs que l’on se rend compte à quel point ils doivent pouvoir vivre de leur production, et ne pas dépendre d’intermédiaires et de distributeurs qui leur imposent une pression commerciale parfois insoutenable.

Dans le même esprit, certains produits de France entrent dans la démarche de commerce équitable dit nord-nord, notamment à travers la marque Paysans d’Ici ou Ensemble chez Biocoop. Cette filière soutient les petits producteurs, en déterminant des prix minimums justes, calculés d’après les analyses de coût de production, et un engagement sur la durée avec des commandes conséquentes sur plusieurs années. Un gage de durabilité pour les matières agricoles françaises.

 

Rappelons les 6 points clés du commerce équitable :

  • Des prix rémunérateurs pour les producteurs, basés sur des prix de production et des négociations équilibrées ;
  • Un engagement pluriannuel entre les acheteurs et les producteurs ;
  • Le versement d’une somme supplémentaire destinés au financement de projets collectifs ;
  • Une autonomie des producteurs grâce à la mise en place d’un système démocratique au sein de leur organisation ;
  • La transparence et la traçabilité des filières ;
  • La sensibilisation des consommateurs à un mode de consommation éthique et responsable.

 

 

Les produits équitables séduisent de plus en plus

En 2018, le marché français du commerce équitable a connu une croissance à deux chiffres, +22%, et généré 1,3 Mrd d’euros de vente. Le concept séduit les jeunes générations, et la France tend à rattraper le retard qu’elle avait par rapport au monde anglo-saxon grâce à l’implication accrue des grandes enseignes nationales.

Si le café reste le produit le plus vendu en France, la gamme de produits s’est élargie de façon considérable. On trouve désormais des produits alimentaires venant de France comme les lentilles, le petit épeautre, ou certaines confitures de la marque Paysans d’ici. D’autres ont des origines historiques, comme les dattes la Tunisie et le quinoa la Bolivie.

Le commerce équitable concerne également les produits d’artisanat. C’est le cas des créations de Fair Moms, qui promeut le travail des femmes artisans vivant dans des pays défavorisés.

 

En savoir plus

Le commerce équitable promeut une certaine vision du commerce mondial. Pour en savoir plus, plusieurs ouvrages sont disponibles : Achetons équitable, Le commerce sera équitable, Oui au commerce équitable, Nos recettes équitables

 

Caroline Da-Chavigny.

 

 

 

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *