Le baobab : un arbre aux multiples bienfaits

Le baobab – de l’arabe “bu hibab” qui signifie fruit à nombreuses graines – est un arbre majestueux, synonyme de longévité et de puissance grâce à la largeur de son tronc, parfois exceptionnelle. Ses branches ressemblent à des racines, ce qui lui donne une allure facilement reconnaissable. Dans les savanes africaines, il est surnommé « l’arbre de vie » ou « l’arbre à palabres », car les africains s’y rassemblent souvent pour discuter ou écouter les conteurs.

La poudre de baobab, issue de la pulpe du fruit séchée, connait de nombreuses utilisations en préparations culinaires comme en compléments alimentaires. L’huile de baobab est quant à elle un allié de choix pour la jeunesse de la peau.

Une espèce célèbre

Huit espèces de baobabs sont connues. Le baobab africain (Adansonia digitata) est emblématique du Sénégal, tandis que l’espèce Adansonia grandidieri, la plus imposante, compose la célèbre allée des baobabs de Madagascar. L’espèce Adansonia gibbosa est emblématique du Nord-Ouest de l’Australie.

En Afrique, le baobab entre dans la composition de nombreux plats et est aussi utilisé depuis des siècles dans la pharmacopée traditionnelle – toutes les parties du baobab sont exploitées pour leurs vertus thérapeutiques et nutritionnelles : racines, feuilles, tronc, écorce, pulpe, graines.

Quelles sont ses vertus ?

La poudre de baobab

Le baobab est utilisé sous différentes formes, dont la poudre qui n’est autre que la pulpe du fruit de l’arbre, séchée puis réduite en poudre. Ce produit revitalise l’organisme grâce sa richesse en nutriments : vitamine C (100 g de poudre couvre 200% des valeurs quotidiennes recommandées), vitamines A, B1, B2, B6, PP, acides aminés essentiels, minéraux (calcium, potassium, magnésium), oligo-éléments (zinc, fer, cuivre).

Un autre point fort est sa richesse en fibres. Avec 40% de fibres dont 20% de fibres solubles, la poudre de baobab est source de prébiotiques – ce qui contribue à équilibrer le microbiote.

La poudre de baobab est ainsi recommandée aux personnes souhaitant tonifier leur organisme.

Elle peut être ajoutée à hauteur d’une à deux cuillères à café aux smoothies, jus de fruits, yaourts ou céréales du petit déjeuner. Le baobab agrémente aussi certains produits comme le chocolat ou les barres énergétiques.

La poudre de baobab existe également sous forme de gélules.

Grâce à ses qualités protectrices, elle entre dans la composition de certains produits cosmétiques comme le beurre corporel.

L’huile de baobab

L’huile de baobab, extraite par première pression à froid des graines, est notamment utilisée en cosmétique pour ses vertus adoucissantes et apaisantes. L’huile de baobab est riche en acides gras essentiels, essentiellement l’acide linoléique (de 20 à 32 %) et l’acide oléique (33% à 42%). Elle est également concentrée en vitamines A, C, D et E, lui procurant des propriétés anti-oxydantes. Sa teneur élevée en phytostérols lui permet de rétablir la fonction barrière de la peau et de réparer les tissus endommagés.

Réputée pour ses propriétés émollientes, adoucissantes et anti-âge, c’est une alliée de choix pour les peaux sèches, matures ou agressées. Elle est notamment recommandée contre les vergetures. Elle peut aussi être utilisée pour les cheveux secs et abîmés, qu’elle nourrit en profondeur.

Caroline Da-Chavigny.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *