L’aloe vera, un trésor de la nature !

0
43
Vues

Connue depuis des siècles pour ses vertus médicinales, l’aloe vera rentre désormais dans la composition de nombreux produits cosmétiques.

Cette plante génère deux substances différentes mais toutes deux très intéressantes : le latex et le gel.

Eclairages sur les utilisations de ces produits étonnants !

L’aloe vera : une plante des régions chaudes

Poussant sur les sols arides, sous les tropiques et dans toutes les régions chaudes, on trouve cette plante des Aloeacées sur le pourtour méditerranéen notamment. On le distingue grâce à ses fleurs jaunes (Aloe Barbadensis Miller) ou rouges (Aloe ferox Miller), selon la variété. Appartenant à la famille des Liliacées (comme l’ail ou l’oignon), l’aloe vera.

De la couche externe des feuilles on retire le latex, un liquide jaune et amer aux propriétés laxatives. La pulpe ou gel provient quant à elle de l’intérieur des feuilles. Ce gel, aux vertus émollients reconnues, s’utilise beaucoup par voie topique. Le gel, lorsqu’il est dilué, donne du jus d’aloe vera – normalement il doit contenir au moins 50% de gel, vérifiez la composition !

D’une richesse exceptionnelle en acides aminés (avec 18 des acides aminés sur 22 présents dans notre organisme), la pulpe renferme aussi des minéraux nombreux (calcium, cuivre, chrome, fer, manganèse, magnésium, etc), des vitamines ainsi que des enzymes qui jouent un rôle bénéfique sur la digestion et l’assimilation des nutriments.

Le latex : des effets laxatifs

Surtout connu pour ses effets laxatifs efficaces, le latex doit ses propriétés à l’aloïne qu’il contient. Il ne se prend que quelques jours. En cas de constipation prolongée, il est nécessaire de consulter un médecin.

Le gel : un concentré de bienfaits !

Le gel exerce une action bienfaisante sur le tube digestif : il améliore la digestion tout en nettoyant le côlon. Il peut se prendre en cure de plusieurs semaines. On recommande alors de prendre une cuillère à café avant le repas.

Par voie cutanée, le gel d’aloe vera possède de nombreuses indications :

Hydrater la peau : sa première fonction est une hydratation puissante de la peau. Pénétrant rapidement, il améliore l’hydratation naturelle de l’épiderme grâce à sa teneur en polysaccharides qui retiennent l’eau dans le tissu cutané. Il stimule également la synthèse de collagène.

Soulager un coup de soleil : le gel d’aloe vera est un très bon cicatrisant. Pour encore plus d’efficacité, on peut préparer un mélange contenant une grosse noisette de gel d’aloe vera et du macérat de calendula, aux vertus anti-inflammatoire, anti-oxydante et adoucissante. Appliquer cette mixture sur la zone rougie, plusieurs fois par jour (et bien sûr éviter d’exposer la peau au soleil pendant quelques jours). On peut également rajouter une goutte d’huile essentielle de lavande aspic.

Soulager une piqure d’insecte : appliquer le gel sur la piqure permet déjà de soulager les démangeaisons. On peut y ajouter une ou deux gouttes d’huile essentielle de lavande aspic.

Soigner l’érythème fessier du nourrisson : la peau irritée des bébés est source de douleur à chaque change. Le gel d’aloe vera peut être d’un grand secours. Le gel peut s’appliquer seul, ou mélangé avec du macérât de calendula, sur les fesses du bébé après le change. Il s’utilise quelques jours.

Laisser un commentaire