Dix aliments bons pour le foie

L’alimentation a une importance clé dans la santé du foie. Un régime déséquilibré, c’est-à-dire avec trop de graisses saturées, de sucres, d’alcool, fatigue le foie et le rend moins apte à jouer ses multiples rôles fondamentaux dans l’organisme.

Certains aliments se montrent particulièrement bénéfiques pour le foie. Quels sont-ils ?

 

Les différentes fonctions du foie

Le foie exerce différents rôles essentiels. La veine porte qui y arrive est en effet chargée de nombreuses substances résultant de la digestion. Le foie tout d’abord stocke et répartit les nutriments – par exemple le glycogène, transformé en glucose en cas de besoin. Il synthétise également la majorité des protéines sanguines présentes dans le sang telle que l’hémoglobine ou l’albumine.

Le foie est également capable de dégrader certaines substances toxiques en composés non toxiques. C’est le cas de l’ammoniaque, qui est issue de la dégradation d’acides aminés pendant la digestion. L’ammoniaque serait toxique s’il n’était pas transformé par le foie en urée, puis filtré par les reins et éliminé dans les urines.

Le rôle le plus connu du foie reste celui de filtre : il trie et neutralise les déchets, qu’ils soient endogènes ou exogènes (métaux lourds, pesticides…).

 

Dix aliments bons pour le foie

Le radis noirRaphanus Salivus – est une plante herbacée de la famille des Brassicacées – comme les épinards ou les choux de Bruxelles. Riche en fibres, sels minéraux et vitamines, il exerce une action détoxifiante notamment sur le foie.

L’ail, véritable aliment santé, possède des principes actifs (tels que la quercitine et allicine) qui soutient le foie dans son rôle de filtre et le protège.

La betterave est connue pour son effet hépato-protecteur. Riche en antioxydants, elle contribue à maintenir le foie en bonne santé.

Le thé vert, particulièrement riche en anti-oxydants, purifie le foie et le soutient.

Les noix (Pécan, cajoux, Brésil) ainsi que les noisettes présentent un fort taux de phosphore, indispensable au foie pour mieux digérer les graisses qu’il absorbe.

Le chocolat noir, à plus de 70% de cacao, a une effet hépato-protecteur, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Le cacao est en effet riche en anti-oxydants.

Les agrumes (oranges, citrons, pamplemousses), du fait de leur richesse en vitamine C, protègent les cellules hépatiques de l’oxydation. Cette vitamine réduit l’inflammation du foie.

Les légumes verts à feuilles réduisent l’accumulation de graisses autour du foie. Leur chlorophylle capte également une certaine dose de toxines (pesticides, métaux lourds…) qui autrement endommagerait le foie.

Le curcuma est réputé par ses actions anti-inflammatoire, grâce à la curcumine qu’il contient. Il stimule en outre les fonctions biliaires et la production de la bile. Il stimule la production de la bile et son élimination.

L’avocat, riche en antioxydants, possède un pouvoir purifiant et est réputé pour aider le foie dans son rôle de filtre.

 

Les cures détox

En plus de ces aliments bénéfiques, une cure de détox du foie à l’aide de compléments alimentaires pendant trois semaines environ permet de bien nettoyer l’organisme. Ces derniers associent différents extraits de plantes (chardon marie, artichaut, radis noir, bouleau…) capables de drainer et de stimuler le foie.

 

Caroline Da-Chavigny

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *