Après les fêtes, soulagez votre digestion !

0
192
Vues

Lorsque l’appareil digestif est fatigué, surtout après la période de fêtes, on peut lui donner un coup de pouce ! Alléger les menus et boire beaucoup d’eau sont les premières choses à faire.

Certains compléments alimentaires ainsi que certaines huiles essentielles aideront l’organisme à faire son travail de digestion.

Digestion par les plantes

Des plantes bien utiles

Déjà utilisé par les Assyriens et les Babyloniens pour calmer les maux d’estomac, le fenouil est connu pour stimuler la digestion et a un fort pouvoir calmant des spasmes et des douleurs abdominales. Le fenouil permet d’éviter la formation des gaz intestinaux (aérophagie) en bloquant les processus de fermentation des aliments en phase digestive.

Le radis noir est réputé pour favoriser la digestion, réduire les ballonnements et stimuler l’appétit. Il contribue également à détoxifier le foie et les voies biliaires, en stimulant l’activité de la bile.

L’artichaut est une plante précieuse dans tous les troubles d’origine hépatique et de la fonction biliaire. Stimulant le métabolisme des graisses, il est aussi utilisé en cas de troubles digestifs. Il aide également à éliminer les toxines via les reins.

Calmant naturel en cas de tensions, la mélisse favorise également la digestion et combat les flatulences.

Le pissenlit exerce une action purificatrice et nettoyante de l’organisme, contribuant à se débarrasser des toxines accumulées dans le corps. Il contribue également à la bonne santé du foie.

Sevellia propose une série de compléments alimentaires à base d’extraits de plantes destinés à soulager les digestions difficiles.

Le charbon végétal

Préconisé pour favoriser la digestion et diminuer l’acidité gastrique, le charbon végétal a l’avantage de nettoyer l’organisme des métaux lourds, toxines et bactéries accumulées. Il est très efficace en cas de flatulence et ballonnements.

Les huiles essentielles à la rescousse

Plusieurs huiles essentielles ont des propriétés toniques digestives puissantes.

L’huile essentielle de basilic est antibactérienne, antispasmodique puissante, un tonique digestif, un antalgique, un anti-inflammatoire. Décongestionnant hépatique, elle est recommandée pour soigner les douleurs et crampes d’estomac, les nausées, l’aérophagie, les flatulences et les spasmes digestifs. On peut ainsi déposer deux gouttes sur un comprimé neutre à avaler 3 fois par jour en cas de crampes d’estomac.

Obtenue par expression à froid du zeste après extraction du jus de fruits (il faut environ 3000 citron pour obtenir 1 kg d’essence !) l’huile essentielle de citron purifie le système digestif, soulage les encombrements du foie et de la vésicule biliaire, facilite la digestion et le drainage. Elle peut être utilisée par voie interne, 2 gouttes dans de l’huile d’olive ou sur un comprimé neutre, 3 fois par jour (au maximum).

Originaire du moyen Orient, l’huile essentielle d’estragon est particulièrement indiquée contre les troubles digestifs tels que l’aérophagie, les digestions lentes, les gastrites et colites, les douleurs prémenstruelles, les règles douloureuses. 2 gouttes après chaque repas dans de l’huile végétale ou sur un comprimé neutre.

Très puissante, l’huile essentielle de menthe poivrée est très rafraîchissante. Elle est tonique et stimulante du système digestif, stomachique et anti-inflammatoire intestinal. Une goutte déposée sous la langue et ça repart !

Connue pour ses vertus apaisantes, l’huile essentielle d’orange douce est aussi un tonique digestif. On peut prendre 1 à 2 gouttes de cette huile essentielle sur un comprimé neutre en cas de troubles digestifs.

Originaire de Chine, la bergamote fait partie de la famille botanique des agrumes : citron, mandarine, pamplemousse, orange… Calmante du système nerveux central, son huile essentielle est utile en cas de digestions difficiles et de colites.

Attention : dans tous les cas, bien se renseigner pour l’utilisation des huiles essentielles ! Respecter les consignes d’utilisation. Ne pas utiliser chez l’enfant (sauf sur avis médical), la femme enceinte et allaitante.

 

Pour aller plus loin :

COMMENTER L'ARTICLE

Merci de saisir votre commentaire!
Merci de saisir votre nom