Comment soulager l’arthrose ?

0
340
Vues

Quand les genoux ou autres articulations commencent à faire mal, cela signifie parfois que l’arthrose est déjà bien installée. Traduisant une dégradation du cartilage, cette pathologie doit être prise en charge dès que possible. Surtout quand on sait que 65% des plus de 65 ans sont concernés par cette maladie !

Bien qu’il n’y ait pas de solution miracle, il convient de soulager la douleur, et de nourrir et protéger le cartilage de façon optimale.

Soulager l'arthrose avec le curcuma

Soulager la douleur : les plantes à la rescousse

Certaines plantes sont réputées pour leur capacité à soulager la douleur articulaire en limitant le processus inflammatoire :

  • l’harpogophytum, ou « griffe du diable », dont les racines contiennent des composants qui inhiberaient la synthèse de certaines substances impliquées dans l’inflammation. Il est l’une des plantes de référence pour soulager les douleurs articulaires ;
  • Le saule blanc, dont l’écorce renferme un précurseur de l’acide salicylique (molécule à l‘origine de l’aspirine), aux effets anti-inflammatoires et analgésiques. La reine des prés remplit ces mêmes fonctions ;
  • Les acides de la boswellia serrata (résine d’encens) jouent aussi une action inhibitrice d’une enzyme clé dans le processus inflammatoire ;
  • Le curcuma, dont les curcuminoïdes limitent un certain nombre de réactions inflammatoires ;
  • L’ortie, dont les effets dépuratifs et anti-inflammatoires sont réputés ;
  • le cassis, dont les feuilles et les baies contiennent des flavonoïdes et autres antioxydants actifs contre la douleur.

Ces plantes sont souvent associées dans les compléments alimentaires destinés à l’arthrose, qui renforcent ainsi leur action anti-douleur.

Nourrir le cartilage : miser sur les compléments alimentaires

La douleur étant soulagée, il faut désormais prendre en charge la santé du cartilage en elle-même, afin de préserver ce qui peut l’être sur le long terme.

Des supplémentations en « matériaux de construction » de cartilage sont à envisager. Ce sont les sulfates de glucosamine, de chondroïtine ainsi que le collagène et l’acide hyaluronique. La chondroïtine est un constituant essentiel du cartilage : elle contribue à la formation et à l’entretien du tissu cartilagineux, dont le rôle est d’assurer la solidité des articulations.

La glucosamine est fabriquée par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. Elle joue un rôle crucial dans le maintien de l’intégrité du cartilage de toutes les articulations.

Les compléments alimentaires associant ces ingrédients sont indiqués dans des cures au long cours pour nourrir le cartilage de l’intérieur.

Continuer à bouger !

Sauf en cas de douleurs aigües et des gonflements, il est important de continuer à solliciter ses articulations. Notamment dans l’arthrose du genou, le fait de faire de l’exercice physique renforce les muscles qui entourent le genou, et donc le rend plus résistant aux contraintes et aux chocs. Cela permet aussi de faire circuler les liquides présents dans le genou et de le « nettoyer ».

L’activité physique contribue également à maintenir un poids adapté, la surcharge pondérale étant à éviter en cas d’arthrose.

Les cures thermales

Les cures thermales peuvent être très bénéfiques contre les douleurs de l’arthrose. Certains centres sont spécialisés dans la prise en charge de cette pathologie, comme à Dax, Vernet-les-Bains…

Laisser un commentaire